Les 5 défis du futur patron de Michelin 

le
0
Jean-Dominique Senard est nommé gérant commandité aujourd'hui. Il succédera en 2012, voire en 2013, à Michel Rollier.

À l'horizon, le paysage semble immuable. Le bureau de Michel Rollier, l'actuel patron de Michelin, offre une vue imprenable sur le Puy-de-Dôme et la cathédrale de Clermont-Ferrand. Au pied du balcon, dans l'enceinte du siège social du numéro deux mondial des pneumatiques, on aperçoit un bâtiment en verre - le centre de conférences - construit par Édouard Michelin, petit-fils du fondateur, tragiquement disparu en mer il y a presque 5 ans. Les anciens ateliers, remontant à la création du groupe en 1889, ont presque tous disparu.

La tranquillité des lieux ferait presque oublier que Michelin s'apprête à vivre une révolution. Pour la première fois en 120 ans, l'entreprise ne sera bientôt plus dirigée par un membre de la famille. Lors de l'assemblée générale qui se réunit aujourd'hui au siège auvergnat, Jean-Dominique Senard, cogérant depuis 2007, va être nommé gérant commandité. Quand Michel Rollier se retirera en 2012 ou 2013, c'est lui qui pilotera seul l'entrep

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant