Les 4,6 millions de salariés des TPE sont appelés à voter

le
0
Le scrutin dure quinze jours. Son résultat sera crucial pour les syndicats mais la participation risque de s'avérer très faible.

L'élection dans les très petites entreprises (TPE) pour le choix d'un syndicat a débuté ce mercredi et durera deux semaines. Un scrutin inédit, largement méconnu des 4,6 millions de salariés concernés, peu au fait des enjeux sociaux et que les organisations syndicales tentent de séduire. Le résultat sera pourtant crucial pour les syndicats puisqu'il sera agrégé à celui dans les plus grandes entreprises pour dresser en 2013 la liste des syndicats représentatifs - c'est-à-dire habilités à négocier des accords nationaux - pour les quatre prochaines années, jusqu'au prochain vote.

Les électeurs (3,5 millions de personnes travaillant dans des entreprises de moins de 11 salariés et 1,1 million d'employés à domicile) peuvent, quelle que soit leur nationalité, choisir un syndicat, par voie électronique ou par correspondance. Ces élect...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant