Les 30 choses que vous ne savez peut-être pas sur Gianni Rivera

le
0
Les 30 choses que vous ne savez peut-être pas sur Gianni Rivera
Les 30 choses que vous ne savez peut-être pas sur Gianni Rivera

Gianni Rivera a connu une extraordinaire carrière en commençant très jeune avec l'Alessandria et surtout en passant 19 saisons au Milan AC où il a tout gagné : 3 Scudetti, 4 Coupes d'Italie, 2 Coupes des clubs champions, 2 Coupes des vainqueurs de Coupe, 1 Ballon d'Or. Il y a ainsi énormément de choses à raconter sur l'histoire du Golden Boy.

Retrouvez le classement des 100 meilleurs joueurs français de l'histoire
1. Commençons par quelques chiffres pour cadrer la fabuleuse carrière de Gianni Rivera. Avec 527 apparitions en carrière en Serie A, il se classe à la onzième place des joueurs qui y ont disputé le plus de matchs dans toute l'histoire. Avec 128 buts au compteur en Serie A, soit un de plus que Shevchenko ou cinq de plus que Trezeguet et Vialli, il en est aussi le 42ème meilleur buteur de l'histoire. Pas mal pour un joueur qui était d'abord reconnu pour sa fabuleuse qualité de passe.

2. Gianni Rivera a fait ses débuts en Serie A avec l'Alessandria contre l'Inter, le 2 juin 1959, à l'âge d'à peine 15 ans, 9 mois et 15 jours. Seul Amedeo Amadei a fait mieux en débutant avec la Roma contre la Fiorentina, le 2 mai 1937, à 15 ans, 9 mois et 6 jours. Amadei et Rivera sont également les deux plus jeunes buteurs de l'histoire de la Serie A, respectivement à 15 ans, 9 mois et 14 jours, et 16 ans, 2 mois et 7 jours (pour la petite histoire face à la Sampdoria, le 25 octobre 1959, en ce qui concerne Rivera).

3. L'Alessandria avait justement dû demander une dérogation spéciale à la Fédération italienne de football pour faire débuter Rivera face à l'Inter. Le motif ? Il n'avait pas encore 16 ans. Même les règles n'imaginaient pas qu'un joueur puisse être aussi fort aussi jeune. D'ailleurs, sa première avait été saluée par les encouragements du journal turinois Tuttosport : "Face au coriace Giovanni Invernizzi, Rivera a fait de bonnes choses, a réussi à faire admirer la finesse de sa technique, la précision de ses passes et la rapidité de son tir."

4. Lorsqu'il évoluait encore avec les équipes de jeunes de l'Alessandria, Rivera avait impressionné lors d'un tournoi ni plus ni moins que Silvio Piola, le meilleur buteur de l'histoire de la Serie A : "A son âge, je ne pouvais même pas rêver des choses qu'il sait déjà faire". Golden Boy un jour, Golden Boy toujours.

5. On sait que ce sobriquet lui a été donné pour sa classe sur les terrains et son passage au Milan AC, à pas encore 17 ans. Ce qu'on connait moins en…









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant