Les 3 défis de François Hollande

le
0
L'équation que doit résoudre le nouveau président est redoutable: relance de la production industrielle, retour à l'équilibre des comptes publics, rétablissement de la compétitivité fiscale. La moindre erreur, nous explique l'économiste Christian Saint-Etienne, pourrait être fatale à la zone euro...

François Hollande fait face à trois crises qu'il va devoir résoudre rapidement s'il veut éviter de graves désagréments pour le pays et pour lui-même. Une crise de finances publiques qui résulte d'une erreur de modèle de développement mis en oeuvre depuis quatorze ans. Une crise de compétitivité économique liée à une désindustrialisation accélérée du pays. Une crise de compétitivité fiscale qui doit être résolue tout en améliorant l'équité de notre système social. Chacune de ces crises est un noeud de contradictions qu'il faudra trancher rapidement si l'on ne veut pas que, la France apparaissant rapidement comme le véritable maillon faible de la zone euro, une déflagration frappe la zone euro.

Le déficit public s'est réduit de 7,1% en 2010 à 5,2% du PIB en 2011 et devrait atteindre 4,5% du PIB, ou plus selon les options politiques mises en oeuvre à l'issue des législatives, en juin 2012. La dette publique est passée de 68% du PIB en 2008 à 86% du PIB

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant