Les 3% de déficit en France ne seraient pas atteints en 2015

le
10
PAS DE 3% DE DÉFICIT EN FRANCE AVANT 2016
PAS DE 3% DE DÉFICIT EN FRANCE AVANT 2016

PARIS (Reuters) - La France devrait ramener son déficit public à 3% du produit intérieur brut (PIB) mais pas avant 2016, soit avec un an de retard sur le calendrier convenu avec la Commission européenne, selon des économistes interrogés par Reuters.

Interrogés entre le 10 et le 14 avril, ces économistes anticipent ainsi que le déficit sera ramené à 3,3% du PIB en 2015 puis 3,0% en 2016, après 3,9% en 2014.

Ces chiffres sont supérieurs à la trajectoire des finances publiques transmise l'an passé à Bruxelles, que la France s'apprête à actualiser, qui prévoyait des déficits publics à 3,6% en 2014, 2,8% en 2015 et 1,7% en 2016.

La publication de ce sondage intervient au moment où le gouvernement français, partagé entre le souci de réduire ses déficits et la volonté de ne pas porter atteinte à une reprise économique encore modeste, vient de confirmer l'objectif de 3% pour 2015.

Il avait évoqué un temps, après la déroute de la majorité aux municipales, la possibilité d'un "changement de rythme" de la consolidation budgétaire, une hypothèse difficilement acceptable par l'Union européenne qui lui a déjà accordé un délai de deux ans pour revenir à 3%. (voir [ID:nL6N0N73RJ] et [ID:nL6N0N73FG])

"Si l?objectif est raté, ce n?est pas dramatique. Ça peut en revanche commencer à entamer sérieusement la crédibilité de la France auprès des partenaires européens et des investisseurs", estime Jean-Louis Mourier, économiste d'Aurel-BGC.

Pour l'amélioration des finances publiques, le gouvernement ne peut guère compter sur la croissance, qui devrait rester modeste.

Les économistes anticipent ainsi un PIB en hausse de 0,8% cette année, puis 1,2% en 2015 et 1,4% en 2016, là où les prévisions officielles sont pour l'instant de respectivement 0,9%, 1,7% et 2,0%.

(Brian Love, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • masson33 le mercredi 16 avr 2014 à 18:34

    C'est foutu....des années passées à dorloter nos gouvernants, leurs suites et l'armada de fonctionnaires, plus le social dédié au français de souche et AUX AUTRES.....et voilà le résultat....quand le train s'emballe, il ne faut pas compter l'arrêter comme ça. Blood, Sweat and Tears disait Churchill...

  • kejocol le mercredi 16 avr 2014 à 18:32

    ca fait plus d'un an qu'on le sait et ca ne va pas changer.

  • LeRaleur le mercredi 16 avr 2014 à 17:14

    Même avec 3%, au bout de 10 ans c'est 30% en plus de la dette réelle actuelle de 3.000 milliards. Y'a pas de quoi pavoiser, bien au contraire. Tout va recommencer dans 1-2 ans, si pas avant.

  • M7817796 le mercredi 16 avr 2014 à 17:08

    50 mds de réduction de dépense c'est la contraction du PIB assurée. Vu que ceux sont les foncs qui soutiennent le plus la consommation. Le système des fous se mord la queue...

  • SuRaCtA le mercredi 16 avr 2014 à 16:59

    Avant une échéance éléctoral il serait suprenant que le pouvoir serre la vis sur les finances publiques... Et donc soit capable de rammener le deficit à moins de 3%, surtout sans faire de vrais réformes de structure...

  • muck12 le mercredi 16 avr 2014 à 16:58

    qu on diminue de moitie le nombre de deputes ainsi qu au sznat

  • dotcom1 le mercredi 16 avr 2014 à 16:33

    @M156470 : Pourquoi mettre FITTOTO devant chacune de vos phrases? c'est totalement grotesque.

  • ltondu le mercredi 16 avr 2014 à 16:24

    Baratin confirmé de nos bonimenteurs !

  • M156470 le mercredi 16 avr 2014 à 16:09

    FITTOTO -- Qui peut encore douter de l'inefficacité de nos Elus ??

  • M156470 le mercredi 16 avr 2014 à 16:07

    FITTOTO -- Encore un petit effort et tout restera à faire après 2017 par les remplaçants au pouvoir de ces baltringues impuissants et menteurs comme des arracheurs de dents !

Partenaires Taux