Les 29 raisons de suivre l'Euro

le
0
Les 29 raisons de suivre l'Euro
Les 29 raisons de suivre l'Euro

Les polémiques, la partie raciste de la France, les fanzones, les inondations, les arrêts préfectoraux pour interdire la retransmission des matchs en terrasse : rien n'arrêtera la grande fête de l'Euro. Parce que l'Euro, c'est des joueurs. Et il y en a des beaux.

Zlatan Ibrahimović.

S'il fait autant le malin en interview avant que la compétition ne démarre, c'est qu'il va forcément se montrer à la hauteur pendant. Il a démarré son histoire avec la France il y a quatre ans, à l'Euro, avec ce ciseau qui a fini Mexès en phase de poules. Comment la boucle va se boucler après quatre ans de règne sans partage en Ligue 1 ? Quelle victime surtout ?

Emre Can.

Il est de plus en plus monstrueux avec Liverpool. Et il a tout pour être le nouveau symbole de la maîtrise et de la sérénité allemande. Dans le dernier carré avant même de s'en rendre compte.

Dele Alli.

C'est la première fois, depuis peut-être l'éclosion de Wayne Rooney en 2004, que la sélection anglaise compte dans ses rangs un facteur X. Un joueur différent des autres qui peut tout changer par une inspiration.

Ivan Rakitić.

Il va se faire plaisir en poule avec un formidable duel contre Arda Turan et la Turquie. Car le vrai trophée que vont chercher les deux hommes, c'est une place de titulaire au Barça l'an prochain. Des coups à faire un tour de terrain à la fin.

Thomas Müller.

Il le sait très bien. Si l'Allemagne est sacrée, lui, l'anti-Ballon d'or par excellence, en sera forcément le favori. Et rien que ça...

Patrice Évra.

Desailly en 2004, Thuram en 2008, Mexès en 2012, il y a toujours un cadre défensif de la France qui se fait salement humilier en guise de sortie sur les trois derniers Euros français. Mais est-ce qu'un humain peut arriver tout seul à bout de tonton Pat' ?

Marko Arnautović.

Le nouveau Ibrahimović. Du coup, si ça se trouve, il va aussi être comme un poisson dans l'eau quand il s'agira de montrer les muscles dans l'Hexagone sans avoir besoin de le faire ailleurs.

Ricardo Quaresma.

Il a vraiment la gueule du type qui, contre toute attente, va voler la vedette à Cristiano Ronaldo et prendre une revanche qu'il rêve depuis au moins 10 ans.


[H2…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant