Les 27 renforcent la défense de l'euro

le
0
Le traité européen a été révisé pour pérenniser le fonds de sauvetage de l'euro. Mais le débat sur les euro-obligations se poursuit, sous la pression des marchés qui redoutent les restructurations de dettes souveraines.

Angela Merkel peut garder la tête haute. Le sommet des Vingt-Sept a entériné le changement des traités qu'elle réclame depuis le printemps afin de créer en 2013 un fonds permanent de sauvetage des pays de l'euro en mal de financement. Mais ce succès à un prix : la controverse s'élargit sur l'absence de remède plus rapide face à la crise de la dette, plaçant l'Allemagne et ses alliés sur la défensive.

Les dirigeants de l'Union européenne ont confirmé jeudi soir la création d'un «mécanisme européen de stabilité» (MES), version européenne du Fonds monétaire international (FMI) chargée de voler au secours des pays de l'euro, à l'image de la Grèce et de l'Irlande cette année. Il remplacera un fonds provisoire installé au printemps.

Les Vingt-Sept se sont également entendus sur un amendement au traité de Lisbonne qui satisfait à la fois Angela Merkel et les pays déficitaires. L'aide sera accordée «si cela s'avère indispensable pour assurer la stabilité

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant