Les 2/3 des Américains utilisent leur portable au volant, plus qu'en Europe

le
0
Val Thoermer/shutterstock.com
Val Thoermer/shutterstock.com

(AFP) - Plus des deux tiers des Américains continuent à utiliser leur téléphone portable en conduisant, le taux le plus élevé comparé à sept pays européens malgré les interdictions dans de nombreux États, révèle jeudi une enquête publiée par une agence fédérale.

Dans les 30 derniers jours avant ce sondage, 69% des conducteurs aux États-Unis ont parlé au téléphone au volant et 31% ont lu ou envoyé des textos ou des courriers électroniques, précisent les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Parmi les plus grands utilisateurs du portable en conduisant viennent dans l'ordre, après les États-Unis, le Portugal (59%), les Pays-Bas (48%), la Belgique (46%), l'Espagne (41%), la France (40%), l'Allemagne (39%) et la Grande-Bretagne (21%), indiquent les CDC.

Parmi ceux utilisant le plus "régulièrement" ou "souvent" leur téléphone portable, les Américains restent en tête avec 28% des automobilistes, suivi par le Portugal et les Pays-Bas (20%), la Belgique (16%), l'Espagne (13%), la France (10%), l'Allemagne (9%) et la Grande-Bretagne (8%), montrent les statistiques des CDC.

Cette enquête met en avant un niveau important "d'inattention au volant" aux États-Unis, malgré les efforts accrus des autorités pour décourager l'usage du portable en conduisant, relèvent les CDC.

Ils notent que 33 des 50 États américains ont des lois restreignant l'utilisation du portable au moins pour les jeunes et les nouveaux conducteurs, et que seulement dix États, plus la capitale fédérale Washington, ont des interdictions pures et simples.

Selon les statistiques du gouvernement fédéral, 3.331 personnes sont mortes dans des accidents de la route en 2011 à cause d'un conducteur distrait, contre 3.267 en 2010.

js-rl/sam/nas

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant