Les 15 choses que vous devez savoir sur Dimitri Payet

le
0
Les 15 choses que vous devez savoir sur Dimitri Payet
Les 15 choses que vous devez savoir sur Dimitri Payet

Vol, latin, assurance et Jean-Pierre Coffe… À quelques minutes de la demi-finale de l'Euro 2016 entre la France et l'Allemagne, voici les 15 choses à savoir sur Dimitri Payet pour briller ce soir en société. Plaisir.

1. Il est né le même jour que Passe-partout…

… que Christophe Lambert et le même jour que la mort de Jean-Pierre Coffe. Soit un 29 mars. Ce jour-là, aussi, la locomotive française BB 9004 battait en 1955 le record de vitesse à 331 km/h sur la ligne entre Facture et Morcenx. Soixante ans plus tard, espérons que Payet relie Marseille à Saint-Denis en moins de 90 minutes…

2. Il était à la Maaf à 4 ans

Saint-Philippe, l'épicentre d'une région que l'on nomme là-bas le "Sud sauvage". Bordée par une coulée de lave durcie, des virages en cascade et une mer agitée, c'est dans ce coin où les relevés pluviométriques sont parmi les plus élevés du territoire français, dans cette ville à la devise pragmatique – " bien faire et laisser dire " -, que Dimitri Payet a appris la vie. "Saint-Philippe est la ville la plus australe de France, il ne faut jamais oublier ça. Après, c'est le pôle Sud, martèle Hosman Gangate, son entraîneur à l'AS Excelsior. C'est le bout du monde. On est au pied du volcan. Qu'un joueur de Saint-Philippe marque au Stade de France, c'est un truc de fou." La famille Payet, installée dans le quartier de la Marine, vit dans la même rue et à quelques mètres du stade municipal. Dimitri signe dont sa première licence à 4 ans. Sa mère, Michelle, est donc obligé de prendre une assurance spéciale pour qu'il puisse jouer aussi jeune, et ce jusqu'à son entrée au CP. Elève précoce, encore une fois.

3. Il peut lire du Jules César en VO

On s'avance peut-être un peu, mais en tout cas, son éducateur au Havre, Yves Dupuis, l'affirme : " C'était un élève brillant. Je crois même qu'il avait un an d'avance. Il faisait du latin. " De là à en déduire qu'il lit la version originale de la Guerre des Gaules dès qu'il a un peu de temps libre à Clairefontaine, il n'y a qu'un pas.

4. Un vol a failli lui coûter sa carrière

Alors qu'il est au centre de formation du Havre, à 15 ans, l'homme qui l'a accueilli chez lui et qui répond au doux nom de Bébert découvre qu'il manque…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant