Les 11 propositions choc du Medef sur l'apprentissage

le
0
En pleine concertation sur une réforme de l'apprentissage, le Medef demande que les entreprises et les branches professionnelles conçoivent les programmes d'alternance. » La future réforme des stages passe mal dans les entreprises

Développer l'apprentissage, c'est une antienne récurrente des gouvernements français. Lors de la conférence sociale de juillet, François Hollande a annoncé qu'il souhaitait faire passer le nombre d'apprentis de 430.000 actuellement à 500.000 dans les trois prochaines années. Cet objectif est moins ambitieux que celui de Nicolas Sarkozy, qui visait 800.000 jeunes en alternance en 2015 et «un million à terme». Mais il ne sera pas si facile à atteindre car le nombre d'apprentis a affiché une baisse de 0,2 % en cette rentrée de septembre.

Pour inverser cette tendance, le gouvernement compte sur sa réforme de l'apprentissage... qui arrivera à peine trois ans après celle menée par l'équipe Fillon. L'heure est actuellement à la...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant