Les 100 premiers gestionnaires alternatifs gèrent plus de 3.000 milliards de dollars

le
1
(NEWSManagers.com) - Les actifs gérés par les 100 premiers gestionnaires en placements alternatifs dépassent les 3.000 milliards de dollars pour s'établir à environ 3.136 milliards de dollars à fin 2011, selon une enquête de Towers Watson réalisée en partenariat avec le Financial Times, Global Alternatives Survey, qui inclut également les fonds de capital-investissement et les hedge funds.

Parmi les 100 premiers acteurs, les gestionnaires immobiliers détiennent la plus grosse part des actifs (35%), suivis par les gestionnaires de capital-investissement (22%), ceux des hedge funds (21%), les fonds de fonds de capital-investissement (9%), les fonds de hedge funds (6%), les infrastructures (4%) et les commodities (3%).

Plus largement, les données montrent également que le total des actifs alternatifs mondiaux s'élève désormais à 4.900 milliards de dollars, avec une répartition entre les diverses classes d'actifs dans des proportions similaires à celles observées pour les 100 premiers gestionnaires, à l'exception de l'immobilier qui tombe à 28% et des fonds de hedge funds qui augmentent à hauteur de 9% du total.

Selon Thierry de la Noue, responsable du département Investissements de Towers Watson France, " la crise économique mondiale actuelle a conduit tous les types d'investisseurs institutionnels vers des portefeuilles d'investissements ou de placements diversifiés. Les allocations en actifs alternatifs, notamment, représentent aujourd'hui près de 20% de tous les actifs des fonds de retraite internationaux, contre 5% il y a quinze ans" .

Thierry de la Noue ajoute que " les fonds de retraite assortis d'un engagement de pension ont toujours été et demeureront la clientèle centrale des gestions alternative. En revanche, la demande des autres types d'investisseurs de très long terme, comme les fonds souverains par exemple, ne cessera d'augmenter à l'avenir" .

L'Amérique du Nord reste la principale destination de la gestion alternative (48%), à l'exception des infrastructures qui ont le vent en poupe en Europe. Plus généralement, un tiers des actifs est investi en Europe, un dixième en Asie-Pacifique et 5% dans le reste du monde.

Thierry de la Noue estime que" l'incertitude économique actuelle encouragera vraisemblablement les investisseurs à ne pas détenir que des actions comme actifs de croissance, et avoir davantage recours à des actifs alternatifs. Si nous pensons qu'un tel effort de diversification vaut la peine, il reste que les investisseurs doivent être prudents dans le choix des véhicules de placement les plus efficaces, tout en tenant compte des moyens plus économiques pour améliorer l'efficacité des investissements, comme l'utilisation, de " Smart Beta" par exemple" .

Aucune société française ne figure dans le classement des dix premiers. AXA Real Estate arrive en onzième position, avec des actifs sous gestion de 54,54 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gustav10 le mardi 4 sept 2012 à 13:21

    Et combien de "réel" dans tout cela ?