Les 10 bonnes questions de la semaine européenne

le
0
Les 10 bonnes questions de la semaine européenne
Les 10 bonnes questions de la semaine européenne

Comme après chaque semaine de coupe d'Europe et plus encore lors de la distribution des derniers billets pour accèder au tour suivant, on se pose beaucoup de questions. On vous a mâché le boulot.

  • Encore un problème d'arbitrage avec la Juve ? Après la défaite 2-0 à domicile, l'entraîneur de Malmö préfère mettre ça sur le compte de l'arbitrage. Facile quand on perd face à la Juve. Disons que c'est une rengaine qui revient à peu près une fois sur deux chez les défaits de la Vieille Dame. À juste titre ou pas d'ailleurs. Cette fois-ci, l'entraîneur scandinave soulève l'action qui a mené au deuxième pion de Tévez : "Morata ne regarde même pas le ballon quand il envoie au sol Erik Johansson. Je ne peux pas croire que l'arbitre n'ait pas vu ça." Et il a certainement raison. Morata fait faute, le but n'est pas valable. Mais est-ce que refuser ce but aurait changé le cours du match ? Pas sûr. La Juve, à défaut d'être tueuse, s'est montrée très gourmande. Les Suédois n'ont pas vu le ballon du match. Une seule véritable occasion à se mettre sous la dent. Malmöurinho ?

  • La Ligue des champions tue-t-elle Liverpool ? Cinq matchs sans victoire, 12e en Premier League, pas loin de passer à la trappe en Ligue des champions. Liverpool est dans le dur. On peut toujours ressasser le passé mais on ne le changera pas. Suarez est parti et le staff a fait des choix. Il faut les assumer. Balotelli n'a plus confiance en lui, Lambert ne fait pas le poids, Sturridge est toujours blessé, Sterling est moins tranchant, Mignolet donne des buts. Bref, c'est difficile de comprendre d'où vient le mal. Mais c'est certain, l'accumulation des matchs et des contre-performances n'arrange rien pour les Reds. En ce moment, la Ligue des champions est un vrai poison pour eux. Il va leur falloir un bon lavage d'estomac pour se remettre de ce but en carton encaissé dans les dernières minutes et de ce match nul concédé face à Ludogorets.

  • Nani est-il un joueur ressuscité ? Luís Carlos Almeida da Cunha, c'est un peu le phénomène Dortmund individualisé. Plutôt fort discret en championnat au milieu d'un Sporting décevant (8e à 8 points du leader Benfica), Nani explose dès qu'il entend le Royal Philharmonic Orchestra St Martin-in-the-Fields entonner l'UEFA Champions League anthem. Mardi, avant la panne de courant du stade José Alvalade, le coco a décidé de passer toute la défense en revue, et de quelle manière : à coups de feintes de frappes, Nani va...




  • Encore un problème d'arbitrage avec la Juve ? Après la défaite 2-0 à domicile, l'entraîneur de Malmö préfère mettre ça sur le compte de l'arbitrage. Facile quand on perd face à la Juve. Disons que c'est une rengaine qui revient à peu près une fois sur deux chez les défaits de la Vieille Dame. À juste titre ou pas d'ailleurs. Cette fois-ci, l'entraîneur scandinave soulève l'action qui a mené au deuxième pion de Tévez : "Morata ne regarde même pas le ballon quand il envoie au sol Erik Johansson. Je ne peux pas croire que l'arbitre n'ait pas vu ça." Et il a certainement raison. Morata fait faute, le but n'est pas valable. Mais est-ce que refuser ce but aurait changé le cours du match ? Pas sûr. La Juve, à défaut d'être tueuse, s'est montrée très gourmande. Les Suédois n'ont pas vu le ballon du match. Une seule véritable occasion à se mettre sous la dent. Malmöurinho ?

  • La Ligue des champions tue-t-elle Liverpool ? Cinq matchs sans victoire, 12e en Premier League, pas loin de passer à la trappe en Ligue des champions. Liverpool est dans le dur. On peut toujours ressasser le passé mais on ne le changera pas. Suarez est parti et le staff a fait des choix. Il faut les assumer. Balotelli n'a plus confiance en lui, Lambert ne fait pas le poids, Sturridge est toujours blessé, Sterling est moins tranchant, Mignolet donne des buts. Bref, c'est difficile de comprendre d'où vient le mal. Mais c'est certain, l'accumulation des matchs et des contre-performances n'arrange rien pour les Reds. En ce moment, la Ligue des champions est un vrai poison pour eux. Il va leur falloir un bon lavage d'estomac pour se remettre de ce but en carton encaissé dans les dernières minutes et de ce match nul concédé face à Ludogorets.

  • Nani est-il un joueur ressuscité ? Luís Carlos Almeida da Cunha, c'est un peu le phénomène Dortmund individualisé. Plutôt fort discret en championnat au milieu d'un Sporting décevant (8e à 8 points du leader Benfica), Nani explose dès qu'il entend le Royal Philharmonic Orchestra St Martin-in-the-Fields entonner l'UEFA Champions League anthem. Mardi, avant la panne de courant du stade José Alvalade, le coco a décidé de passer toute la défense en revue, et de quelle manière : à coups de feintes de frappes, Nani va...




  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant