Les 10 bonnes questions de la semaine européenne

le
0
Les 10 bonnes questions de la semaine européenne
Les 10 bonnes questions de la semaine européenne

Suspense terminé : on connaît désormais le plateau des huitièmes en C1 et C3. Ce qui n'empêche pas de se poser les bonnes questions sur cette dernière semaine de poule et sur les futures échéances européennes, tout en écoutant le dernier album de Booba.

Ligue des champions

1. Ronaldo ne marque t-il contre des équipes en mousse ?

Levante, Eibar, Getafe, Celta Vigo, Las Palmas, Espanyol Barcelone, Malmö, et le Shakhtar. Telles sont les victimes de Cristiano Ronaldo cette saison. Muet face aux grosses équipes, l'attaquant portugais se venge sur les plus petites. Oui, comme le mec de troisième qui volait le goûter des sixièmes qui venaient de débarquer au collège. Comment expliquer ce manque de réussites face aux cadors ? Le troisème larron de la BBC semble pâtir de la timidité de Benitez dans les grands matchs (Séville, PSG, Barcelone). Surtout, ces pourvoyeurs de passes décisives que sont Isco, James, Bale, et Benzema sont tous passés par un moment difficile cette saison. Bref, CR7 va devoir patienter pour briller dans une belle affiche. A moins qu'un penalty contre Villarreal ce dimanche ne le sorte d'affaire.

2. Existe-t-il une mauvaise façon de se qualifier ?

Mercredi soir, la Roma a été huée par son public malgré sa qualification en huitièmes de finale de Ligue des champions. Pour cause, face au Bate Borisov, les Giallorossi ont livré une prestation plus que médiocre et il faut dire qu'ils doivent pour beaucoup leur survie à une énorme réussite puisqu'ils ne terminent qu'avec six points au compteur. James Pallotta (le président de la Roma, ndlr) a toutefois préféré voir le bon côté des choses : "On est qualifié, on en a rien à foutre du reste" a-t-il plaidé simplement. Et on est très tenté de lui donner raison. Allez demander aux Napolitains, éliminés en 2013 avec 12 points ce qu'ils en pensent. De toute manière, avouons-le, le concept du beau jeu a été imaginé par des sacrés loosers. Pierre de Courbertin ? Qui ça ? Et puis franchement, on sait tous qu'il n'y a rien de plus beau qu'une victoire bien sale avec si possible une faveur arbitrale.

3. Quelle prochaine excuse pour les Red Devils ?

Après la défaite face à Wolfsburg, les joueurs de Manchester United ont dégainé l'excuse de la chaleur dans le vestiaire. On aide Louis…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant