Leroy-Merlin ouvert dimanche : «Inadmissible», juge Benoît Hamon

le
22
Leroy-Merlin ouvert dimanche : «Inadmissible», juge Benoît Hamon
Leroy-Merlin ouvert dimanche : «Inadmissible», juge Benoît Hamon

Aors que l'enseigne de bricolage Leroy-Merlin se dit déterminée à ouvrir ses magasins en Ile-de-France dimanche, en dépit d'une décision de justice, le ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire Benoît Hamon a exprimé sa position sur le sujet. «Il y a le respect de la loi, dire que l'on n'appliquera pas une décision de justice est insupportable (...) il est inadmissible qu'une marque n'applique pas une décision de justice», a-t-il déclaré à des journalistes à Vieux Boucau (Landes), où il participe aux universités de rentrée d'Un monde d'avance, son courant au sein du Parti socialiste.

«On peut ne pas être d'accord avec une loi, demander sa modification, on peut avoir des points de vue différents (...) mais il est inadmissible qu'une marque n'applique pas une décision de justice», a ajouté le ministre. «L'ouverture sera maintenue», a répliqué Jean-Marc Cicuto, délégué syndical central CFTC chez Leroy Merlin, ajoutant que «95% des salariés Leroy Merlin de la région parisienne sont pour le travail du dimanche». Il indique que tous les magasins de la région parisienne qui ont été condamnés à fermer le dimanche par la justice affichaient samedi leur ouverture "les dimanches" par une pancarte installée devant leurs portes.

Vendredi, le tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a ordonné la veille à Leroy-Merlin et Castorama de cesser d'ouvrir 15 magasins de la région parisienne le dimanche sous peine d'une astreinte de 120.000 euros par magasin et par jour. Leroy Merlin a annoncé qu'il comptait non seulement «maintenir, pour le moment, l'activité des neuf magasins» concernés par l'interdiction sur les 20 implantés en région parisienne, mais aussi faire appel de la décision de justice.

«Les neuf magasins ne sont pas dans l'illégalité»

Chez Leroy Merlin, on assure que «contrairement à ce qui a pu être dit, les neuf magasins ne sont pas dans l'illégalité», citant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gerar337 le dimanche 29 sept 2013 à 10:18

    Il faut réglementer le travail des ministres , députés et autres élus et nos salariés privilégies des assemblées.........supprimer leurs heures supémentaires et celles de nuit comme dans les magasins de bricolage er parfumerie etc

  • Mig737 le samedi 28 sept 2013 à 22:25

    La justice n'a qu'à prendre de bonnes décisions et ne pas empêcher les gens de travailler. Petit rappel, ce sont ces mêmes gens qui paient des impôts donc ton salaire mi-nable.

  • M3366730 le samedi 28 sept 2013 à 21:45

    Ce Hamon toujours aussi nul ; c'ezt vrai qu'il est plutôt habitué à rien faire aux terrasses des cafés (payé + de 2 800 € par mois comme conseillé régional IDF dont il doit toujours toucher l'indemnité !).

  • klesia le samedi 28 sept 2013 à 18:45

    il faut botter le Q des pédérastes socialistes et VITE !

  • gilcala le samedi 28 sept 2013 à 18:08

    A chaque culture, à chaque religion son jour de repos. Les plannings de présence dans les structures nécessitant beaucoup de personnel devraient être réalisés par des types du genre HAMON qui ne connaissent de l'économie que quelques chiffres obsolètes.La laïcité, dont se réclame certains, n'a rien prévue alors que nos gouvernants veulent tout régenter. Vive la liberté communiste!!!!!!

  • dsta le samedi 28 sept 2013 à 17:17

    Hamon, ce qui est inadmissible, c'est de voir la façon dont vous vous y prenez pour "gérer" les affaires de la France! VOS RESULTATS SONT NULS! DANS LE PRIVE VOUS SERIEZ DEHORS DEPUIS LONGTEMPS, ALORS QUE LA, VOUS CONTINUEZ A AVOIR LES 2 MAINS DANS LE POT DE CONFITURE (que nous devons remplir tous les jours) !

  • glaty le samedi 28 sept 2013 à 16:45

    Ce gars ferait bien de la boucler de temps en temps !!

  • frk987 le samedi 28 sept 2013 à 16:27

    Si ces abr..utis du gouvernement nuisaient au pays que 35h par semaine, ce serait un grand pas en avant.

  • blackmax le samedi 28 sept 2013 à 16:22

    depuis sa petite licence d'histoire, il n'a rien foutu que vivre sur le dos du contribuable, comme d'autres vivent DE la misère du monde. Que peut-il connaître au monde de l'entreprise qui ne soit pas strictement théorique. Le méchant patron etc ...Un parasite quoi ! et ça prétend faire la leçon à la terre entière.

  • frk987 le samedi 28 sept 2013 à 16:17

    Toujours dans cette même logique de l'absurde je ne comprends pas pourquoi cafés, restaurants, transports publics fonctionnent en dehors des heures "administration".