Leonardo Jardim s'exprime sur le Mercato et la préparation de son équipe

le
0
Leonardo Jardim s'exprime sur le Mercato et la préparation de son équipe
Leonardo Jardim s'exprime sur le Mercato et la préparation de son équipe

Après deux défaites en amical face à Hanovre (0-1) puis le Shakhtar Donetsk (0-3), Leonardo Jardim, l'entraîneur de Monaco, a fait un point sur le Mercato et la préparation de son équipe.

Leonardo Jardim, comment s’est passée la reprise de l’entrainement ?
Bien. Tout le monde travaille bien. Les joueurs sont motivés. Ces premiers jours servent à regarder les joueurs de CFA, ceux qui étaient prêtés la saison dernière et aussi à préparer ceux qui vont jouer dans l’équipe première. On a fait un stage en Pologne où on a pu observer nos joueurs. Certains vont avoir la possibilité de jouer à Monaco, d’autres pour un autre club. Ces dix jours ont été d’une très grande qualité.

Avez-vous déjà pris une décision concernant les joueurs qui vont être prêtés ?
J’ai pris 90% des décisions sur les joueurs qui vont rester ici. Ceux qui vont travailler avec le groupe professionnel, ceux qui vont s’entraîner avec la CFA et ceux qui vont être prêtés. Samedi, on va partir avec un groupe de 24 ou 25 joueurs pour un stage en Italie. C’est le groupe le plus proche de celui qui va rester pour la saison. L’objectif est d’être prêt le 28 juillet pour le tour préliminaire de Ligue des Champions. Mais pas seulement. Il ne faut pas oublier de préparer toute la saison qui arrive.

Vous avez avoué qu’il y aurait beaucoup de départs. N’est-ce pas difficile de remonter une équipe comme cela ?
Ce n’est pas facile, ni difficile. Il y a un besoin de changer l’effectif. Il y aura plus de travail, c’est sûr. Mais nous connaissons le projet du club et ce n’est pas la première fois qu’on fait ce type de travail. Il nous faut remplacer les joueurs qui vont partir. Pour le moment, quatre joueurs ont quitté le club : Valère Germain, Dimitar Berbatov, Geoffrey Kondogbia et Alain Traoré. Mais je crois que l’on va former une belle équipe. C’est important que les joueurs arrivent le plus tôt possible pour travailler en vu des matchs de barrage de Ligue des Champions. Il reste trois semaines. Après le match amical de vendredi, le groupe sera formé à 90% pour le stage en Italie, même si le Mercato ferme fin août.

« Il est possible que des joueurs importants partent »

Avez-vous plus de pression pour votre deuxième saison à la tête du club ?
La pression est la même. Toutes les saisons, nous sommes confrontés à de nouvelles situations. Il faut maintenir le niveau de travail pour continuer à développer le projet du club. Tout en jouant avec ambition pour atteindre les premières places du championnat et bien figurer dans les autres compétitions aussi.

Est-ce que le projet de Monaco peut être remis en question en cas de défaite lors du barrage ?
Un match ne changera pas le projet. Le club a pour ambition de former beaucoup de joueurs et d’en recruter des jeunes. Comment est-ce possible de penser qu’un match change ce projet ? Ce n’est pas pour rigoler. C’est un projet auquel nous croyons. Un projet difficile de faire progresser des jeunes tout en jouant avec de l’ambition. Mais nous sommes sérieux dans ce que nous faisons. Le projet est très réfléchi.

Certains joueurs importants de votre effectif sont concernés par des rumeurs. Y a-t-il des joueurs encore susceptibles de partir ?
Je connais bien le projet du club. Nous sommes attentifs dans cette période de Mercato. L’année dernière, nous avons supervisé beaucoup de joueurs susceptibles de remplacer des joueurs de notre équipe. Il est possible que des joueurs importants partent encore. Mais les joueurs les plus importants sont ceux qui restent avec ambition et l’envie de travailler. C’est ça que cherche un entraîneur.

« Progresser et monter en régime »

Abdennour, Fabinho ou Carrasco, pour ne citer qu’eux, font-ils l’objet d’offres ?
Oui. La saison dernière, notre équipe a montré beaucoup de qualités en championnat mais aussi en Ligue des Champions. C’est donc normal que d’autres équipes aient des vues sur nos joueurs. Ceux dont vous parlez mais aussi d’autres. C’est possible qu’ils partent. Mais pour cela, il faut que Monaco veuille vendre et que le club acheteur fasse une offre à la hauteur de nos espérances. Nous ne les vendrons qu’au bon prix.

Vos nouveaux joueurs, Carrillo, Bahlouli, Pasalic et Lemar, se sont-ils bien adaptés ? Comment les trouvez-vous sur ces premiers entraînements ?
Bahlouli et Lemar sont des joueurs français et s’adaptent donc plus facilement. Les deux autres changent de championnat. Ils vont connaître plus de difficultés à s’adapter. Mais ce sont quatre joueurs qui possèdent beaucoup de qualités. Ils ont tous pour ambition de progresser et de faire une bonne saison.

Qu’attendez-vous du match de vendredi face au Dynamo Moscou ?
C’est le troisième match amical. Il est un peu différent des autres. Dans les précédents, j’ai donné 45 minutes de jeu à tous les joueurs. Là, je vais essayer d’en donner plus à six ou sept joueurs. Ils ont dix jours de travail derrière eux et peuvent jouer 60 voire 70 minutes. C’est un match d’entraînement pour progresser et monter en régime. Nous avons choisi cette année de prendre des équipes plus avancées que nous dans la préparation, comme Moscou, pour nous forcer à avancer vite. La saison dernière, on a joué contre des petites équipes et on gagnait 7-0. Là, des joueurs vont revenir comme Fabinho, Joao Moutinho ou Bernardo Silva, tous les internationaux. Et ils n’ont pas beaucoup de temps pour se préparer. Il faut donc des matchs amicaux avec plus d’intensité. C’est plus difficile mais les joueurs progresseront plus vite.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant