Leonardo Jardim décrypte la méthode de Monaco

le
0
Leonardo Jardim décrypte la méthode de Monaco
Leonardo Jardim décrypte la méthode de Monaco

Alors que neuf recrues sont déjà arrivées sur le Rocher, Leonardo Jardim décrypte la méthode de recrutement de Monaco. Le technicien portugais attend beaucoup de ses jeunes protégés.

En recrutant Mario Pasalic (p.Chelsea), Adama Traoré (Lille / 14M€), Thomas Lemar (Caen / 4M€), Farès Behlouli (Lyon / 3,5M€), Ivan Cavaleiro (Benfica Lisbonne / 15M€), Helder Costa (p.Benfica Lisbonne), Guido Carrillo (Estudiantes de La Plata / 8,8M€) et Stephan El Shaarawy (p.Milan AC), Monaco s’est montré particulièrement actif depuis le début du Mercato d’été. Et c’est le fruit d’un travail de longue haleine pour Leonardo Jardim, l’entraîneur des coéquipiers de Jérémy Toulalan. 

L’entente entre Jardim, Campos et Vasilyev

Après avoir lancé son projet en misant sur Radamel Falcao ou encore sur James Rodriguez, le club de la Principauté a pris un virage à 180 degrés qui s’est matérialisé par une troisième place lors du dernier exercice (et une élimination en quarts de finale de la C1). L’ASM se base désormais sur l’exemple du FC Porto et mise en priorité sur de jeunes éléments qui pourront faire l’objet d’une plus-value. Et pour trouver les stars de demain, Leonardo Jardim peut compter sur l’aide de Luis Campos (directeur technique) et de Vadim Vasilyev (vice-président).

Intégrer la valeur marchande et l’évolution

« On est trois à parler de ça, explique le technicien portugais dans les colonnes du JDD. Je définis le profil du joueur recherché, Luis Campos prend les informations et Vadim Vasilyev finalise. A chaque étape, on essaie de faire les choses ensemble. Avant de partir en vacances, j'étais au Tournoi de Toulon pour suivre Bahlouli. J'ai visionné les matches d'Adama Traoré au Mondial des moins de 20 ans. En mars, je suis allé en Argentine pour Guido Carrillo. Luis Campos a créé un outil de scouting qui nous permet d'être très réactifs. Il y a des listes de joueurs entre 18 et 22 ans, un autre groupe entre 22 et 25 ans. Elles intègrent la valeur marchande, l'évolution… Si un joueur coûte 10M€ à un moment, peut-être qu'un an après, trois suffiront. »

Carrasco (15 M€) et Kondogbia (30 M€) sacrifiés cet été

En attendant d’en savoir davantage sur l’avenir du Tunisien Aymen Abdennour, Yannick Carrasco (Atlético Madrid), Geoffrey Kondogbia (Inter Milan) et Lucas Ocampos (Marseille) ont ainsi été sacrifiés cet été. Mais l’ambition reste tout de même au rendez-vous chez les Rouge et Blanc. « Ce ne sera pas la révolution, poursuit Leonardo Jardim. Cet été, on a acheté des jeunes, forts techniquement. Ils feront eux aussi leur place petit à petit. L'an passé, on a commencé en attaque avec Ocampos, Berbatov et Dirar. A la fin, c'était Martial, Carrasco et Bernardo Silva. Martial et Bernardo sont arrivés sans avoir joué de matchs en L1. Traoré et Bahlouli n'en ont disputé qu'une poignée. Lemar était remplaçant à Caen. Pour l'heure, c'est difficile d'imaginer une équipe devant le PSG. Mais ce n'est pas parce qu'on forme qu'on n'a pas d'ambition. Si on garde l'ossature de cette équipe deux ou trois ans, on jouera le titre (…) J'ai demandé à un membre du staff de me récupérer les nouveaux maillots de Kondogbia et Carrasco. Ces maillots, ce seront mes petits trophées. Dans dix ans, je les regarderai encore en me disant que j'ai aidé ces joueurs à évoluer. » En espérant que Cavaleiro & Co connaitront le même succès et que le compte en banque monégasque suivra…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant