Leonarda : les lycéens cherchent à entretenir la contestation

le
2
Les syndicats lycéens et étudiants appellent à manifester «partout en France» le 5 novembre pour réclamer le retour en France des deux lycéens expulsés, Leonarda et Khatchik.

Les organisations lycéennes proches de la gauche, l'UNL et la Fidl, ainsi que leur grande s½ur étudiante, l'Unef appellent à manifester «partout en France» le mardi 5 novembre, le lendemain de la rentrée scolaire. «Nous sommes en train d'imprimer des tracts», explique un représentant de la Fidl, à la pointe du mouvement. Ce mardi, des militants du syndicat commençaient à faire «le tour des facs parisiennes» de Censier à Tolbiac pour distribuer leur appel à manifester. En attendant le jour J, l'objectif «est de continuer à être visible pendant les vacances. Sinon ça risquerait de ne pas reprendre à la rentrée». Lundi, la Fidl a organisé un minirassemblement devant l'Assemblée nationale. D'autres sont prévus par l'UNL. Une assemblée générale est programmée samedi à Paris. Les trois ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le mercredi 23 oct 2013 à 01:23

    Comment se moquer du monde ??Les syndicats partent en vacances mais ils seront la le jour de la rentrée pour continuer à ne rien faire

  • mark92 le mercredi 23 oct 2013 à 01:12

    oui ya déja placé. Sénateur écolo qui appel à manifester.Pas d'école, à bas l'école...Du chomage du chomage ....C'est le mot d'ordre