Leonarda : l'impossible retour des Roms du Kosovo

le
2
Dans la ville divisée de Mitrovica, en avril 2013.
Dans la ville divisée de Mitrovica, en avril 2013.

Un "cauchemar", dit Leonarda. "Nous n'avons pas de maison ici, on ne connaît personne, je ne comprends même pas la langue..." La polémique ne désenfle pas autour de l'expulsion, le 9 octobre, d'une jeune sans-papiers de 15 ans et de sa famille vers Mitrovica, au Kosovo. Et la confusion s'accroît. Resat Dibrani, son père, reconnaissait jeudi avoir menti sur les origines de la famille : lui seul serait kosovar, sa femme et ses enfants seraient, eux, de naissance italienne. Il prétend avoir essayé, en le cachant, de gagner le droit d'asile en France - où il affiche aujourd'hui sa détermination à revenir.De fait, le Kosovo laisse peu de chance à ses Roms de s'y rebâtir une vie. Les rapports d'organisations internationales se sont accumulés ces dernières années pour dénoncer le traitement que l'ancienne province serbe réserve à cette minorité. Celle-ci, qui comptait entre 80 000 et 120 000 personnes avant la guerre des Balkans, a massivement fui le pays depuis. "Ils ne sont plus que 8 000 ou 10 000", estime Marcel Courthiade, professeur de langue et de civilisation romani à l'Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales) et membre de l'Union romani. Pendant le conflit, les Roms, souvent serbophones, ont en effet soutenu le régime de Milosevic. "Il s'agissait surtout de politiques et de journalistes", nuance Marcel Courthiade. Les autres vivaient, assure-t-il, en bonne entente avec les Albanais.

"La violence et les intimidations...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 le vendredi 18 oct 2013 à 20:37

    oups Azerbaïdjan

  • wanda6 le vendredi 18 oct 2013 à 20:36

    Comment peut-on croire à une fillette de 15 ans qui a menti pendant 4 ans qu’elle est kosovare ! Toute la famille a menti pour des raisons financières ! Le garçon d’azerbeidgan est un voleur et on le demande s’il veut retourner en France ! C’est scandaleux !Au lieu de poster plusieurs fois le même article et défendre les menteurs et les voleurs, occupez vous de nos SDF !