Leon Panetta défend son budget

le
0
Le nouveau chef du Pentagone promet de s'opposer aux réductions de dépenses envisagées, non sans arrière-pensées politiques.

Après dix années de croissance budgétaire exponentielle, le temps des vaches maigres est arrivé au Pentagone. Pour tenter de sauvegarder le prestige de l'institution et ce qui peut l'être du gigantesque budget de la Défense, son nouveau chef, Leon Panetta, a lancé l'offensive contre le Congrès lors de sa première conférence de presse, jeudi, depuis sa nomination, en mai. «Inacceptables, apocalyptiques, dangereux», sont les termes qu'il a employés pour qualifier les coupes envisagées.

Le plan de réduction du déficit américain qui accompagne le récent accord sur le relèvement du plafond de la dette prévoit d'imposer au budget du Pentagone les coupes les plus drastiques depuis la fin de la guerre froide, soit 350 milliards de dollars sur dix ans. Il ne s'agit pas totalement d'une surprise, puisque le Pentagone travaillait déjà sur des réductions similaires, alors que le budget de la Défense des États-Unis correspond aujourd'hui à 40 % des dépenses militaires

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant