Lens - PSG préoccupe la police

le
0
Lens - PSG préoccupe la police
Lens - PSG préoccupe la police

Les Lens -  PSG disputés au Stade de France ne sont jamais des affiches sans histoires. La finale de la Coupe de la Ligue 2008, remportée par Paris sur un penalty litigieux dans le temps additionnel, avait été gâchée par l'affaire de la banderole anti-Ch'tis déployée dans le virage des supporteurs parisiens. Plus que l'émoi national suscité par cette provocation en plein succès du film de Dany Boon « Bienvenue chez les Ch'tis », elle avait conduit, quelques semaines plus tard, le ministère de l'Intérieur à dissoudre l'association des Boulogne Boys.

Le rendez-vous de vendredi soir, comptant pour la 10e journée de L 1 et organisé à Saint-Denis car le stade Bollaert est toujours en travaux, paraît assuré de rester dans les annales avant même son déroulement. En effet, 6 700 places vendues par le consortium du Stade de France ont dû être annulées courant septembre. La vente ne respectait pas les mesures de sécurité en vigueur pour un match à l'extérieur de l'équipe de la capitale, des fans des deux clubs risquant de se retrouver à proximité.

Aujourd'hui, tout est revenu dans l'ordre, et chaque club disposera d'un virage pour ses propres fans. Les Parisiens, entre 10 000 et 12 000, seront installés côté nord. C'est le club qui a commercialisé, de manière nominative, son quota de billets. La Ligue de football professionnel (LFP) et la préfecture de police de Paris lui ont demandé, contrairement à la règle habituelle, d'assurer les contrôles à l'entrée de son secteur ainsi que la sécurité à l'intérieur.

Malgré ces aménagements, déjà opérés, les pouvoirs publics craignent des incidents en marge de cette rencontre classée à risque. La préfecture de police, qui redoute aussi le derby Lens - Lille, dans la même enceinte début décembre, sera particulièrement vigilante. « Si on nous avait demandé notre avis, on aurait refusé que ce match se dispute là, nous confie une source policière. Ce stade ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant