Lens n'aurait pas dû monter en 2014

le
0

La cour administrative d'appel de Nancy a confirmé mardi que la FFF n'aurait pas dû autoriser la montée en L1 de Lens en juillet 2014.

Victorieux lundi soir de l’Evian TGFC (1-0, 28eme journée de Ligue 1), les Lensois restent dans la course pour retrouver l’élite la saison prochaine. Mais le Racing continue d’enchaîner les affaires en coulisses. Alors que Gervais Martel, le président des Sang et Or, comparaît ce mardi devant le tribunal correctionnel d'Arras pour corruption, la cour administrative d'appel de Nancy a confirmé que la FFF n'aurait pas dû autoriser la montée en Ligue 1 de Lens en 2014.

L’écurie nordiste avait finalement été définitivement réintégrée en L1 le 28 juillet 2014 par le Comité exécutif de la 3F et ceci contre l’avis de la DNCG. Une décision contestée par Sochaux qui espérait prendre sa place dans le championnat de France. Le 29 janvier 2015, le tribunal administratif de Besançon avait d’ailleurs donné raison aux Lionceaux dans le litige qui l’oppose à la FFF. Saisie en deuxième instance, c’est la cour d’appel du tribunal de Nancy qui s’est désormais prononcée. Et la décision, mise en délibéré, vient d’être rendue public ce mardi. Alors que le FCSM est jugé dans son bon droit, Lens a été condamné à verser quelques milliers d'euros à Sochaux au titre des frais de justice engagés.

« Nous avons gagné en appel, explique Maître Yanis Zoubeidi-Defert, qui défend les intérêts sochaliens, dans des propos rapportés par L’Est Républicain. Nous obtenons des conclusions et un jugement favorables en première instance. Idem en deuxième instance. Deux fautes commises ? La première de la FFF qui a exercé des compétences qu’elle n’a pas en permettant au RC Lens de monter alors qu’il appartenait à la LFP d’organiser le championnat. La seconde de la Ligue qui n’a pas organisé le championnat en tenant compte du jugement de la DNCG. » Aujourd’hui, la FFF peut faire appel devant le Conseil d’État.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant