Lens : Maquet abandonne son projet de rachat

le
0

Candidat au rachat du RC Lens, Grégory Maquet, l'homme d'affaires belge, a annoncé samedi soir qu'il jetait l'éponge, faute d'avoir des nouvelles d'Hafiz Mammadov, l'actuel actionnaire majoritaire des Sang et Or.

La situation du RC Lens est toujours aussi complexe. L’un des candidats au rachat du club artésien a annoncé avoir jeté l’éponge samedi soir. « Je tiens à vous dire que je ne suis plus candidat à la reprise du RC Lens, a annoncé Grégory Maquet à La Voix du Nord samedi soir. Notre offre expirait ce midi et, sans nouvelles d'Hafiz Mammadov, nous avons décidé d'arrêter là. Je viens d'avoir Gervais Martel (ndlr : le président lensois) pour le prévenir, il y a quarante-cinq minutes. Cela ne servait à rien de poursuivre. » Ainsi, l’homme d’affaires bruxellois regrette ne pas avoir pu entrer en contact avec Hafiz Mammadov, le sulfureux actionnaire majoritaire azéri des Sang et Or. « Je n'ai pas eu le moindre contact avec Hafiz cette semaine, avance le Belge. Je me suis heurté à un mur. »

Maquet : « J'avoue ne pas bien comprendre »

« A ce point-là, c'est presque incompréhensible, poursuit Maquet. Je ne sais pas s'il est au courant de la situation économique de son club, ou bien alors il est dans le déni. J'avoue ne pas bien comprendre. » Selon L’Equipe, il avait proposé cette semaine à l'actionnaire majoritaire Mammadov un peu plus de 5 M€ d'ici 2017 pour racheter 75% de la SASP RC Lens. Il laissait au propriétaire du RCL trois années supplémentaires pour lui céder ses 25 % restants à un prix restant à définir. Pour autant, Maquet ne compte pas abandonner totalement l’idée de prendre les rênes du club actuellement septième de L2. « Bien sûr que je vais rester attentif, on ne peut pas switcher d'un seul coup quand on monte un tel dossier. Mais pour l'heure je vais me mettre en retrait, retourner à mes affaires. Ensuite, on verra ce qu'il se passe. » Une chose est sûre : l’avenir du club nordiste est toujours aussi flou. Et la conférence de presse de Gervais Martel ce dimanche (17h00) sonne comme un tournant décisif dans l'avenir proche du RCL.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant