Lens - Casanova : « On ne pouvait pas prétendre à mieux »

le
0
Lens - Casanova : « On ne pouvait pas prétendre à mieux »
Lens - Casanova : « On ne pouvait pas prétendre à mieux »

Lens battu à domicile par Brest (0-2), Alain Casanova, l'entraineur du RCL, s'est montré très sportif et a reconnu la domination brestoise.

Lens a flanché et perdu le choc de la 31eme journée de Ligue 2. Sur sa pelouse de Bollaert, le RCL est tombé devant Brest (0-2). Logiquement. Un revers que l'entraineur artésien Alain Casanova n'a eu aucune peine à reconnaitre après la rencontre. « Je pense que notre première mi-temps est trop faible sur le plan de l'engagement, de l'état d'esprit, des intentions de jeu, par ma faute mais aussi de la faute de Brest qui a fait un très bon match et qui mérite cette victoire, a expliqué Casanova. Notre deuxième mi-temps est bien meilleure mais elle n'est pas suffisante. Elle est désorganisée parce qu'on est obligés de faire un changement à la pause, et un second de suite avec la sortie de Cvetinovic. Et puis je nous ai sentis toujours un peu à la limite du déséquilibre, dans la difficulté, avec très peu de jeu, et très peu d'occasions aussi. Aujourd'hui, on ne pouvait pas prétendre à mieux. La victoire de Brest est tout à fait logique et méritée. »

« C'est une journée un peu difficile mais cela n'enlève rien à tout ce qui a été fait, a ajouté le coach lensois. Comme je l'avais dit en conférence de presse, on savait que cela ne serait pas définitif, ni dans un sens, ni dans un autre. Ça ne remet rien en question par rapport à ce qu'ont fait les joueurs jusqu'à maintenant. Il reste sept matchs. On savait que ça allait être long et compliqué. On savait que les adversaires n'allaient pas nous laisser gagner les matchs, d'autant plus qu'il s'agissait, aujourd'hui, d'une équipe qui mérite son classement. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant