Lenovo dépasse les attentes, Motorola dope le chiffre d'affaires

le
0

PEKIN, 3 février (Reuters) - Lenovo Group 0992.HK , premier constructeur mondial d'ordinateurs individuels, a publié mardi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, à la faveur notamment du doublement des ventes de sa division mobile à la suite du rachat de Motorola. En réaction à ces annonces, le titre du groupe chinois a terminé sur un bond de plus de 7% à la Bourse de Hong Kong, qui a elle même gagné 0,3% .HSI . Il y a un peu plus d'un an, Lenovo a versé 2,91 milliards de dollars à Google GOOGL.O pour lui racheter les combinés Motorola, la plus grosse acquisition jamais effectuée par une société chinoise dans le secteur des hautes technologies. ID:nL5N0L34DU Les comptes trimestriels de Lenovo intègrent deux mois de résultats de Motorola (l'acquisition a été finalisée le 31 octobre) et le groupe a précisé que sa nouvelle division avait vendu plus de 10 millions de portables sur la période, une première dans son histoire. Le chiffre d'affaires du trimestre octobre-décembre, me troisième de l'exercice fiscal 2014-2015, a augmenté de 31%, à 14,1 milliards de dollars (12,4 milliards d'euros). Celui de la seule division mobile a bondi de 109%, à 3,39 milliards. Le bénéfice net du groupe a toutefois reculé de 4,5% par rapport à la même période de 2013-2014, à 253 millions de dollars, en raison des coûts associés à la finalisation de deux grosses acquisitions. Outre Motorola, Lenovo a également racheté, toujours en janvier 2014, les serveurs d'entrée de gamme d'IBM IBM.N , pour 2,3 milliards de dollars. ID:nL5N0KX1LL Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 13,71 milliards de dollars et sur un résultat net de 200 millions, selon Thomson Reuters SmartEstimates. Le directeur général de Lenovo, Yang Yuanqing, a déclaré à Reuters que le rachat de Motorola permettait au groupe de se distinguer de ses rivaux chinois, Xiaomi et Huawei Technologies HWT.UL , les trois concurrents jouant des coudes pour devenir le numéro trois mondial des smartphones derrière Samsung 005930.KS et Apple AAPL.O . "Nous ne sommes pas dans la même catégorie que les autres groupes chinois car maintenant, nous sommes un acteur mondial", a-t-il estimé. Xiaomi est largement passé devant Lenovo pour devenir le premier fabricant de smartphones du pays mais il reste à l'écart de la plupart des marchés occidentaux, entre autres pour éviter de se voir reprocher des atteintes à la propriété intellectuelle. Yang Yuanqing veut refaire le terrain perdu face à Xiaomi en adoptant le modèle de distribution par internet de son rival, ajoutant que la marque Motorola serait réintroduite en Chine essentiellement via des ventes en ligne. Dans le domaine des PC, la part de marché mondiale de Lenovo est montée à un niveau record de 20%, le chiffre d'affaires de la division atteignant 9,15 milliards de dollars. Les livraisons du groupe ont augmenté de 5% au troisième trimestre, avec notamment une forte hausse de la demande en Europe de l'Est, alors que le secteur dans son ensemble affiche une baisse de 3%. (Gerry Shih, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant