Lenovo accuse sa première perte en six ans

le
0
    HONG KONG, 26 mai (Reuters) - Lenovo Group  0992.HK , le 
premier fabricant mondial d'ordinateurs personnels, a annoncé 
jeudi sa première perte en six ans en raison de coûts 
exceptionnels et de ventes décevantes pour sa gamme de 
smartphones. 
    Le groupe chinois a fait état d'une perte nette de 128 
millions de dollars (114 millions d'euros) pour son exercice 
clos le 31 mars, à comparer à un bénéfice de 829 millions un an 
plus tôt. Les analystes prévoyaient en moyenne une perte de 
123,6 millions de dollars, selon Thomson Reuters SmartEstimates. 
    Le chiffre d'affaires a diminué de 3% à 44,9 milliards de 
dollars, tout en affichant une progression de 3% à taux de 
change constants. Sur le seul quatrième trimestre, la baisse a 
atteint 19%. 
    Lenovo, qui dans le contexte d'affaiblissement du marché 
mondial des PC porte ses efforts sur les smartphones et les 
serveurs, a expliqué que ses résultats avaient été impactés par 
les coûts d'intégration de Motorola -- l'activité téléphones de 
Google -- et des serveurs d'entrée de gamme d'IBM  IBM.N , 
acquis en 2014. 
    Le résultat tient compte en outre d'une charge de 923 
millions de dollars liée à la restructuration des nouvelles 
activités et à la dépréciation de stocks de smartphones. 
    "Ces résultats montrent que nos efforts d'intégration n'ont 
pas été à la hauteur des attentes", reconnaît le directeur Yang 
Yuanqing dans le communiqué de résultats, en pointant une chute 
de 85% des livraisons de téléphones en Chine. 
    Interrogé plus tard en conférence de presse, il a souligné 
que Lenovo ne regrettait pas l'acquisition de Motorola. 
    "Sans cela, nous n'aurions pas l'empreinte mondiale que nous 
avons aujourd'hui. Nous sommes parmi les principaux fabricants 
chinois de téléphones", a-t-il dit, tout en appelant de ses 
voeux une meilleure intégration.  
    Lenovo a livré 11,5 millions de smartphones dans le monde en 
janvier-mars, soit une baisse de 32% par rapport aux trois 
premiers mois de 2015, selon la firme de recherche TrendForce. 
    Ses ventes de PC, l'activité principale du groupe, ont dans 
le même temps reculé de 7% dans un marché mondial en baisse de 
9,6%, d'après les données de Gartner. 
    L'action Lenovo a clôturé en repli de 0,4% à 4,99 dollars HK 
avant la publication des résultats, à son niveau le plus bas 
depuis octobre 2011. 
    Le titre est coté à Hong Kong mais Wong Wai Ming, le 
directeur financier, a déclaré que le groupe réfléchissait à une 
cotation secondaire en Chine. 
    "Nous étudions les moyens d'augmenter la valeur pour les 
actionnaires. Une cotation sur un autre marché est une option et 
la Chine est un bon marché", a-t-il dit.  
 
 (Clare Jim, avec la contribution de Yimou Lee, Véronique Tison 
pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant