Lénine de retour à Berlin !

le
0
Le 13 novembre 1991, la tête du révolutionnaire russe était démontée de la place Lénine, à Berlin.
Le 13 novembre 1991, la tête du révolutionnaire russe était démontée de la place Lénine, à Berlin.

Vladimir Ilitch Oulianov est ressorti des sables dans lesquels on l'avait enterré il y a tout juste 24 ans. Les organisateurs d'une exposition sur les monuments politiques oubliés de Berlin, qui sera inaugurée en septembre dans la citadelle de Spandau, n'ont pas ménagé leurs efforts pour parvenir à présenter au public une tête de Lénine de 3,5 tonnes.

Cette sculpture dessinée par Nikolai Tomsky, le président de l'Académie soviétique des arts, se trouvait au sommet d'une gigantesque statue de 19 mètres de hauteur. Transporté en pièces détachées de la « mère patrie » par un convoi exceptionnel de camions, le monument a été inauguré devant une foule nourrie de 200 000 personnes le 19 avril 1970, soit trois jours avant le 100e anniversaire de la naissance de l'ancien leader bolchevique. Cet ensemble de granit rose ukrainien est resté là pendant 21 ans. Mais après la chute du Mur, l'Allemagne nouvellement réunifiée a cherché à faire disparaître au plus vite les vestiges symbolisant son ancienne division. Le premier maire de Berlin réunifiée, le conservateur Eberhard Diepgen, a ainsi exigé qu'on fasse disparaître dès 1991 ce symbole « gênant » de l'ancienne URSS. La statue de Lénine fut donc découpée en 120 pièces avant d'être... enterrée dans les sous-sols sablonneux d'une forêt de la banlieue berlinoise.

La mairie fait barrage

L'histoire en serait restée là si les promoteurs de l'exposition baptisée «...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant