Leicester, souviens-toi l'été dernier

le
0
Leicester, souviens-toi l'été dernier
Leicester, souviens-toi l'été dernier

Champions d'Angleterre pour la première fois de leur histoire en mai dernier, les Foxes de Claudio Ranieri s'apprêtent à vivre maintenant avec le mal de crâne des lendemains de fête. Et ce, malgré peu de départs et avec un mercato une nouvelle fois parfaitement maîtrisé.

Hier encore, c'était impensable. À plusieurs reprises, Riyad Mahrez, élu meilleur joueur du championnat d'Angleterre la saison passée, parlait même d'une "histoire impossible". Tête pensante du plus beau braquage de l'histoire de la Premier League, Claudio Ranieri, lui, aimait le dire ainsi : "On sait de quoi on est capable, mais on ne sait pas quand et jusqu'à quand." C'était aussi le sens de sa première causerie en arrivant en Angleterre l'été dernier. Une prise de parole où l'entraîneur italien avait alors appelé ses joueurs à "jouer pour vos coéquipiers. On est une petite équipe, donc on doit tous se battre avec notre coeur et notre âme. Je n'ai rien à faire du nom de l'adversaire. Tout ce que je vous demande, c'est de vous battre. S'ils sont meilleurs que nous, ok, félicitations. Mais ils devront nous prouver qu'ils le sont." Alors, Ranieri a renversé des montagnes et a terminé sa première saison chez les Foxes aux côtés d'un Andrea Bocelli, maillot bleu sur le dos, face au silence émerveillé du King Power Stadium de Leicester. C'était il y a maintenant presque trois mois et l'Italien savait que le plus dur était à venir, qu'il faudrait se battre pour retenir un N'Golo Kanté, progressivement devenu international, un Riyad Mahrez ou un Jamie Vardy, qu'il faudrait réussir à maintenir un esprit unique affiché notamment lors de la soirée du titre dans le salon du buteur anglais et plus encore, comprendre, que la chance ne pourrait pas toujours être de son côté. Et l'été est passé mais Ranieri n'a pas vraiment changé. Au point de le dire clairement : "Oubliez tout ce que vous avez fait maintenant. J'en veux encore plus. J'ai faim, très faim."

La pioche Mendy et le pari Musa


Voilà où en est aujourd'hui Leicester à l'heure d'affronter Manchester United à Wembley pour le Community Shield. L'été a été moins meurtrier que prévu - parmi les cadres, seul Kanté a pour le moment quitté les Foxes pour rejoindre Chelsea - et, selon les mots de José Mourinho, le groupe de Ranieri est peut-être même "meilleur" que la saison dernière. Pourquoi ? Tout…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant