Leicester lève son verre, Chelsea ventre à terre

le
0
Leicester lève son verre, Chelsea ventre à terre
Leicester lève son verre, Chelsea ventre à terre

Si le mois d'août ne livre que des premiers indices sur l'exercice à suivre, Chelsea, le tenant du titre, est pourtant déjà un chantier à lui tout seul. José Mourinho est plus que jamais roi de la démagogie, alors que son équipe a implosé à City. Sinon ? Lloris a fêté sa centième anglaise, Giroud prend les airs et Leicester truste les premiers rôles.

L'équipe de la journée : Leicester

Claudio Ranieri bombe le torse. Dès son arrivée à Leicester, le coach italien avait pointé l'importance de "gagner de la confiance en championnat, en étant bons lors des quatre, cinq, six premières rencontres". Grâce notamment à Riyad Mahrez, actuel meilleur buteur de Premier League avec trois réalisations, le club des Midlands fait pour le moment le plein avec deux victoires en deux rencontres. Ce week-end, les Foxes se sont imposés sans trembler sur la pelouse de West Ham (2-1), surfant sur une belle série de neuf victoires sur leurs onze derniers matchs en championnat. De quoi donner la banane à Claudio, alias "le bricoleur", qui, en grand pragmatique, a rappelé après la rencontre que "l'important, c'est les 42 points".

Le joueur de la journée : Romelu Lukaku

Romelu est un saint homme. "The Blue's Incredible Hulk" avait enfilé sur le pré du St Mary's Stadium de Southampton sa tenue de héros. Lâché par Chelsea l'été dernier, les Blues considérant qu'il n'avait pas le profil idéal d'un buteur européen, Romelu Lukaku est aujourd'hui le prince d'Everton. Ce week-end, le déménageur belge a inscrit un doublé, portant à quinze son total de buts toutes compétitions confondues en 2015, devenant également par la même occasion le meilleur buteur belge de l'histoire en Premier League (43 buts) à égalité avec Christian Benteke. Résultat, Everton cartonne Southampton (3-0) et remporte sa première victoire dans le Sud du pays depuis le 19 avril 2002. Oui, bon, Romelu a aussi allumé une supportrice lors de l'échauffement. Madame a eu son bisou. Lukadoux.

Romelu Lukaku hit a Southampton fan during the warm up. He went straight into the stand to apologise. What a gent



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant