Leicester danse avec sa couronne

le
0
Leicester danse avec sa couronne
Leicester danse avec sa couronne

On ne veut jamais arrêter une fête. Leicester non plus. Pour sa dernière représentation à domicile de la saison, la troupe de Ranieri s'est amusée face à Everton (3-1) pour recevoir sa couronne de champion avec un nouveau succès convaincant. Jamie Vardy s'est offert un doublé.

Leicester 3-1 Everton

Buts : Vardy (5e, 65e) et King (32e) pour Leicester // Mirallas (87e) pour Everton.

C'est une évidence. Tout ne pouvait se terminer qu'ainsi. Leicester devait avoir le droit à une fête mémorable. Le King Power Stadium devait recevoir une dernière représentation trois étoiles. Andy King devait avoir son moment de gloire pour tout ce qu'il a accompli pour son club de toujours. Et Jamie Vardy devait s'offrir une dernière danse à domicile pour marcher une nouvelle fois sur une défense adverse. Quelques minutes avant de pouvoir soulever sa première couronne de champion face à son public, Leicester s'est offert cet après-midi une dernière balade à la maison face à Everton (3-1) et peut désormais se remettre à table. Pour de bon, avant de se terminer à Stamford Bridge la semaine prochaine.

Dark Claudious


Il faut voir Claudio Ranieri faire face à son assistance, voir l'entraîneur italien essuyer une larme prête à couler sur le bord de son oeil gauche mais aussi prendre le temps de voir les 32 000 personnes présentes au King Power Stadium. Chaque visage est fatigué, tiré, après une semaine de fête intense et certains n'ont même pas pu pousser l'excès jusqu'au coup d'envoi. Le coffre d'Andrea Bocelli n'y change rien, l'essentiel est d'être là. Peu importe comment, il faut vivre ce genre de moments uniques. Avant la rencontre, Ranieri avait affirmé "qu'il étranglerait ses joueurs" en cas de résultat négatif. Il s'agit de terminer le tableau, de s'offrir une dernière danse à domicile avant de pouvoir soulever le totem devant son public. Leicester a déjà écrit l'histoire, il faut simplement la conclure. Alors Claudio Ranieri ne change rien et se contente simplement de panser les suspensions (Drinkwater, Huth) en alignant Marcin Wasilewski aux côtés de Wes Morgan et l'historique Andy King avec Kanté dans le coeur du jeu. Côté Everton, l'objectif est surtout de soigner une saison ratée et une fin de campagne minée par les blessures (Jagielka, Coleman, Deulofeu, Barry).

Tears from Claudio Ranieri & the rest of…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant