Législatives : victoire amère pour les écolos

le
0
Malgré des scores plutôt bons, ils doivent revoir leurs ambitions à la baisse et espèrent pouvoir former un groupe à l'Assemblée.

Les écolos ont la victoire amère. Certes, jamais dans leur histoire ils n'avaient fait pareil score à une élection législative: 5,57% du cumul des voix au premier tour et, très exactement, 40 candidats en position de se maintenir au second tour. Selon leurs calculs, 14 à 19 d'entre eux pourraient même être élus dimanche. Certes, après la déculottée d'Eva Joly à la présidentielle (2,31 %), une telle perspective devrait les réjouir: ce fameux groupe à l'Assemblée nationale auquel ils aspirent depuis des années semble enfin à portée d'urnes.

Mais, voilà, la fête a été gâchée par les candidats dissidents, essentiellement PS ou PRG, qui les ont «plombés» dans au moins 14 circonscriptions. Et les obligent ainsi, de fait, à revoir leurs ambitions à la baisse. Sur le papier, en effet, en vertu d'un accord de législature qui les lie avec le PS et où 63 circonscriptions leur avaient été réservées, ils s'attendaient à mieux. «Ces dissidences laisseront

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant