Législatives : "Parachuter Gantzer, c'est une faute"

le
2
Gaspard Gantzer, ex-conseiller en communication de François Hollande et désormais candidat de La République en marche dans la 2e circonscription d'Ille-et-Vilaine.
Gaspard Gantzer, ex-conseiller en communication de François Hollande et désormais candidat de La République en marche dans la 2e circonscription d'Ille-et-Vilaine.

De l'Élysée jusque dans les tréfonds de la deuxième circonscription d'Ille-et-Vilaine, l'investiture de Gaspard Gantzer sous la bannière La République en marche passe mal. « Parachutage », « faute politique », « mépris »... Les élus locaux de Rennes, du Parti socialiste et des Républicains ne goûtent guère à l'arrivée du Monsieur Presse de François Hollande et ami de longue date d'Emmanuel Macron. Même l'hégémonique président de la région Bretagne ? et désormais ancien ministre de la Défense ? Jean-Yves Le Drian ne voit pas d'un bon ?il cette investiture.

C'est en tractant devant le café d'une petite bourgade de la circonscription que le candidat Les Républicains Bertrand Plouvier a appris la nouvelle. « Je pense aux militants d'En marche ! dont c'est le premier engagement en politique pour certains. Avec l'arrivée d'Emmanuel Macron, ils ont cru au renouveau des pratiques politiques, et là, on leur sert un parachutage à l'ancienne. De vieilles ficelles. Quel mépris ! » dénonce au Point.fr l'élu rennais de droite. Même son de cloche chez la concurrente du Parti socialiste Gaëlle Andro : « Il y a une dimension de dédain pour nous, candidats, qui nous engageons depuis des années sur le territoire, mais aussi pour ceux qui concouraient à l'investiture et s'étaient engagés depuis longtemps dans la campagne d'En marche !. »

Un deal tout...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 5 mois

    ce monsieur a fait faire les pires idioties (et plus) au pantin hollande

  • bordo il y a 5 mois

    Ah donc En Marche et toutes ces sornettes, c'était du pipeau. Tout va bien nous nous sommes faits avoir, une fois de plus.