Législatives : Marseille penche à gauche

le
0
Pour la première fois, le 6 mai, Hollande est arrivé en tête dans la Cité phocéenne.

Les législatives s'annoncent compliquées pour l'UMP à Marseille. La ville tenue par le sénateur maire Jean-Claude Gaudin compte cinq députés UMP sur huit. Une circonscription a été supprimée en 2010, et le redécoupage a abouti à la création d'un secteur très favorable à la gauche autour du Vieux-Port. Résultat, le parti de Jean-François Copé pourrait ne conserver que 2 ou 3 sièges sur les cinq actuellement détenus. Pour la première fois, le 6 mai, les Marseillais ont en effet placé en tête, dans leur ville, un candidat de gauche lors d'une élection présidentielle. François Hollande y a recueilli 50,87% des voix. «À Marseille, il n'y a eu qu'un point d'écart entre Nicolas Sarkozy et François Hollande», fait toutefois remarquer Jean-Claude Gaudin, qui souligne «ici, nous sommes unis, rassemblés! Nous regrettons une dissidence dans une circonscription, mais si on regarde Paris, notre situation est bien meilleure!»

Mais si on examine circonscription par c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant