Législatives : les clés du scrutin des 10 et 17 juin

le
0
INFOGRAPHIE - Sur sa lancée de la présidentielle, la gauche part favorite du scrutin des 10 et 17 juin, mais le PS n'est pas assuré d'obtenir la majorité absolue

La campagne ne commencera que le 21 mai. Mais tous n'ont qu'elle en tête depuis dimanche. Et la plupart des candidats aux législatives sont déjà sur le terrain depuis de longues semaines. Passage en revue des enjeux des législatives des 10 et 17 juin.


Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie.

• La gauche peut-elle échouer à obtenir une majorité?

Il est difficile d'imaginer que la sacro-sainte règle qui a prévalu jusqu'à présent sous la Ve République ne se vérifie pas à nouveau. Toutes les législatives qui ont suivi une présidentielle ont donné au président élu -ou réélu- une majorité pour mettre en œuvre son programme. Seules les législatives organisées dans le courant d'un mandat présidentiel ont pu, jusqu'à présent, conduire à une cohabitation entre un président en place et une majorité nouvelle contraire: ce fut le cas en 1986, en 1993 et en 1997. L'état des lieux électoral, que l'on s'appuie sur les résultats de la pré

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant