Législatives : le PS espère tirer profit des divisions à droite

le
0
Les socialistes pensent que les Français confirmeront en juin le vote de mai.

Pour un peu, les socialistes ressortiraient leur refrain d'avant-présidentielle: «Rien n'est joué tant que le dernier bulletin n'est pas dans l'urne.» N'était le risque de démobilisation, ils ont toutefois du mal à cacher leur optimisme pour les législatives à venir. «Ça se présente fort bien», concède un dirigeant du PS.

Dans leurs prévisions fondées sur les résultats de l'élection présidentielle, les experts électoraux du PS envisagent une majorité de 310 à 330 députés de gauche (PS, Verts, Front de gauche) sur les 577 élus que compte l'Assemblée nationale. Le PS entrevoit même la possibilité de détenir à lui seul la majorité absolue si le nombre de députés de gauche dépasse la barre des 330. Ce qui donnerait à François Hollande toutes les marges de man½uvre pour appliquer son programme. «Il y a deux hypothèses, résume un député PS. Soit les socialistes et les Verts sont majoritaires tout seuls, soit ils dépendent du Front de gauche et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant