Législatives : la voie est dégagée pour Duflot

le
1
La patronne des Verts se présentera dans la 6e circonscription de Paris avec la députée PS sortante Hoffman-Rispal en suppléante. Une solution qui permettrait à cette dernière de rester parlementaire si Duflot entrait au gouvernement.

Un accord politique habile qui permet à chaque protagoniste de sauver la face. La socialiste Danièle Hoffman-Rispal a accepté de devenir la suppléante de Cécile Duflot dans la 6e circonscription de Paris, après des mois de tension et un risque sérieux de candidature dissidente. La secrétaire fédérale des Verts et la députée sortante PS l'ont annoncé lors d'une conférence de presse commune, lundi à Paris, assurant qu'il ne s'agissait «pas d'un arrangement de couloirs».

Danièle Hoffman-Rispal a expliqué sur Twitter vouloir en priorité «donner une majorité à François Hollande». «Mon cas est moins important qu'une victoire de la gauche rassemblée», a-t-elle poursuivi, toujours sur Twitter.

Mais l'élue caresse peut-être toujours l'espoir de retrouver les bancs de l'Assemblée. Car si Cécile Duflot est élue - la 6e circonscription est réputée imperdable par la gauche - puis entre au gouvernement, Danièle Hoffman-Rispal devient automatiquement députée.

Ian...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Ross007 le lundi 14 mai 2012 à 19:01

    On peut donc lui reconnaitre une qualité à maâme Duflot, elle n'aime pas le risque.