Législatives : la «liste noire» du FN pour battre des UMP

le
0
Le député FN européen Bruno Gollnisch a confirmé mardi que NKM, Copé et Guéant étaient dans le viseur des cadres frontistes pour avoir déclaré qu'ils choisiraient le candidat de la gauche en cas de duel FN-PS.

Nathalie Kosciusko-Morizet, Claude Guéant, Jean-François Copé. Le point commun de ces trois membres de l'UMP? Ils sont sur la «liste noire» du Front national en vue des élections législatives. Bruno Gollnisch, qui portera les couleurs du FN en juin dans le Var, a confirmé mardi l'existence de ce répertoire de personnalités UMP à faire battre lors du «troisième tour» de la présidentielle. En cause: le fait qu'elles aient «déclaré explicitement qu'elles préféraient un candidat socialo-communiste au Front National» en cas de duel.

Première visée par Bruno Gollnisch: l'ex-porte-parole de Nicolas Sarkozy pendant la campagne, Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate dans l'Essonne. Elle «va être servie», a-t-il assuré. Il a également accusé le ministre de l'Intérieur Claude Guéant, candidat à Boulogne-Billancourt, et le patron de l'UMP Jean-François Copé, candidat à sa réélection à Meaux, d'être «responsables de l'exclusion scandaleuse du Front national

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant