Législatives : la droite veut croire en une victoire

le
0
La campagne officielle commence lundi pour désigner les 577 députés.

Le président de la République à peine entré en fonction, la cam­pagne officielle des élections législatives commence lundi. Moins spectaculaires que la présidentielle, elles sont aussi décisives. Près de 6600 candidats sont en lice dans l'ensemble du pays, dont 40% de femmes.

Le PS espère conquérir la majorité absolue au Palais Bourbon, soit 289 sièges. François Hollande aurait alors les mains libres pour gouverner sans dépendre de ses alliés. Ce scénario, cependant, n'est pas acquis. En juin 1988, un mois après la réélection de François Mitterrand avec 54% des voix, le PS n'avait obtenu qu'une majorité relative à l'Assemblée en raison de la bonne tenue des candidats RPR et UDF. C'est bien ce scénario que l'UMP voudrait voir se répéter. Tous les dirigeants de droite s'avouent même déterminés à voir leur camp l'emporter le mois prochain, avec à la clé une cohabitation possible.

L'ex-majorité présidentielle dénonce le risque d'une «concentration des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant