Législatives : l'UMP a désigné ses candidats pour l'étranger

le
0
Le radical Dominique Paillé et le villepiniste Franck Melloul, dont les offres de service ont été repoussées, menacent de se présenter contre les représentants du parti présidentiel.

Aux prochaines législatives, l'UMP espère remporter au moins neuf des onze nouveaux sièges de députés créés pour représenter les Français de l'étranger. De quoi exciter les convoitises, alors que 2012 s'annonce comme l'année de tous les dangers pour les sortants de la majorité présidentielle.

La commission des investitures du parti a fini par rendre son verdict lundi soir. Trois membres du gouvernement ont trouvé un point de chute: la ministre de l'Économie, Christine Lagarde, encore jamais élue à l'Assemblée nationale, se présentera en Amérique du Nord ; le ministre de l'Industrie, Éric Besson, ancien député PS de la Drôme, briguera les suffrages des Français résidant en Andorre, en Espagne, au Portugal et à Monaco ; le secrétaire d'État aux Transports, Thierry Mariani, qui désirait «passer à autre chose» après dix-huit ans de mandat dans le Vaucluse, a été investi dans une circonscription sur laquelle le soleil ne se couche jamais puisqu'elle s'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant