Législatives : Jack Lang soumis au vote des militants PS

le
0
L'ancien ministre socialiste, non réinvesiti par le PS dans le Pas-de-Calais pour les législatives va tenter de gagner le suffrage des militants dans la Somme. Il sera opposé à Christophe Borgel, un autre parachuté, proche de Martine Aubry.

Jack Lang à la rescousse des socialistes amiénois? C'est le scénario qui a germé dans la tête de Nicolas Dumont, premier secrétaire fédéral de la Somme, vent debout depuis quelques semaines contre les décisions de la direction de son parti. A 72 ans, Jack Lang qui avait refusé de se présenter au vote des militants le 1er décembre à Boulogne-sur-Mer, n'a pas été réinvesti dans le Pas-de-Calais, dont il est député sortant. Il a néanmoins assuré samedi dernier que le PS s'était «proposé de (lui) trouver une autre solution». S'agira-t-il de la Somme?

Sur Amiens, les décisions nationales ont été sans ménagement pour la gauche locale: la deuxième circonscription a été gelée pour les écologistes et la première attribuée à un parachuté inconnu du grand public, Christophe Borgel. Ce proche de Martine Aubry en charge au PS des fédérations et des élections, a négocié tous les accords électoraux .

«François Hollande et Martine Aubry ont estimé que je

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant