Législatives : Guéant confronté à un candidat UMP à Boulogne

le
0
Dénonçant le parachutage du ministre de l'Intérieur, le vice-président du conseil général des Hauts-de-Seine, Thierry Solère, a assuré lundi qu'il mènerait la campagne des législatives en juin.

Un obstacle inattendu se dresse devant Claude Guéant dans sa course aux législatives à Boulogne. Alors que la circonscription concernée est considérée comme l'une des plus favorables à la droite, l'ancien secrétaire général de l'Élysée devra affronter un candidat de son propre parti. Thierry Solère, vice-président UMP du conseil général des Hauts-de-Seine, a assuré lundi qu'il mènerait campagne sur le territoire sur lequel il est déjà élu.

Le ministre de l'Intérieur, qui, à près de 67 ans, n'a jamais eu de mandat électif, a annoncé jeudi qu'il acceptait la proposition de l'actuel député-maire Pierre-Christophe Baguet, de briguer sa succession à l'Assemblée en juin.

«L'époque n'est plus aux parachutages politiques»

Le conseiller municipal de Boulogne-Billancourt ne s'est pas privé de critiquer la démarche de Claude Guéant. «Je pense que c'est une erreur, l'époque n'est plus du tout aux parachutages politiques. Boulogne n'est pas une ville-dortoir où

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant