Législatives en Ukraine : les clefs du scrutin

le
0
Législatives en Ukraine : les clefs du scrutin
Législatives en Ukraine : les clefs du scrutin

Un an après la révolte du Maïdan à Kiev, les Ukrainiens sont appelés ce dimanche aux urnes pour élire un nouveau Parlement. Ce scrutin, sans réel suspense, est néanmoins très important pour l'avenir du pays qui subit une profonde récession aggravée par le conflit armé avec les pro-russe dans l'Est. Voici les principaux enjeux de ce scrutin et les défis que devra affronter le nouveau gouvernement au lendemain de ces élections.

Renouvellement du Parlement

Les Ukrainiens doivent élire 450 députés pour un mandat de cinq ans. La moitié sont élus au scrutin proportionnel, il faut pour cela obtenir au moins 5% des voix pour avoir un siège. L'autre moitié des députés qui s'affrontent dans les circonscriptions sont élus au scrutin majoritaire à un tour. Pas moins de 29 partis ont déposé une liste pour le scrutin proportionnel, tandis que 3 468 candidats s'affrontent dans les 225 circonscriptions disputées au scrutin majoritaire. Les bureaux de vote, qui ont ouvert à 7 heures, fermeront à 19 heures. Les premiers résultats officiels tomberont dans la nuit de dimanche à lundi.

Le mouvement de Porochenko en tête

Pour la première fois de l'histoire de l'Ukraine post-soviétique, le Parlement devrait être largement dominé par les pro-occidentaux en raison de la montée des sentiments antirusses. Le mouvement du président Petro Porochenko est en tête des sondages avec plus de 30% des intentions de vote, suivi d'autres formations pro-occidentales. Arrivent loin derrière le Parti radical du populiste Oleg Liachko (12,8%), le Front populaire du Premier ministre Iatseniouk (8,9%) et Patrie, le parti de Ioulia Timochenko, ancienne Première ministre (6,9%). Deux formations héritières du Parti des régions du président déchu Ianoukovitch, Ukraine forte et Bloc d'opposition, pourraient franchir la barre des 5% nécessaires pour entrer au Parlement, mais les communistes, eux, risquent de ne plus être représentés. 

VIDEO. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant