Législatives en Israël : Netanyahu menacé dans les sondages

le
0
Législatives en Israël : Netanyahu menacé dans les sondages
Législatives en Israël : Netanyahu menacé dans les sondages

L'issue des élections législatives israéliennes de mardi semble plus que jamais indécise alors que la campagne se termine dimanche avec des sondages plutôt favorables au travailliste Isaac Herzog.

Les deux jours qui restent avant le scrutin seront déterminants pour convaincre les quelque 20% d'Israéliens encore indécis, estiment les commentateurs.

Samedi soir, le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu et son rival travailliste ont tenté de convaincre ces indécis, débattant brièvement, pour la première fois depuis le début de la campagne. Ils ont parlé diplomatie et sécurité, lors d'une émission politique de la deuxième chaîne de télévision israélienne.

La campagne s'achève officiellement dimanche soir avec un grand rassemblement de la droite prévu à 19 heures (18 heures en France) à Tel-Aviv, où la participation de Benjamin Netanyahu restait samedi incertaine. Son parti, le Likoud, essaiera de faire aussi bien que la gauche, qui a rassemblé il y a une semaine des dizaines de milliers de partisans.

Le Likoud perdant dans les sondages

Il cherchera aussi à se rassurer alors que les derniers sondages autorisés accordaient une avance de quatre sièges à l'Union sioniste composée du parti travailliste de Isaac Herzog et du parti HaTnuah de Tzipi Livni.

Le Likoud obtiendrait 20 sièges contre 24 pour l'Union sioniste selon le sondage de la chaîne de télévision privée Channel 10, et 22 contre 26 selon celui de Channel 2.

Ces projections corroborent celles des précédents sondages, qui accordaient tous à l'Union sioniste une avance de quatre sièges sur le parti de droite au pouvoir.

Malgré cette avance de l'alliance de centre-gauche, l'issue des élections demeure très incertaine. Car dans le système israélien, ce n'est pas forcément le chef de la liste arrivée en tête qui est appelé à former le gouvernement, mais celui, parmi les 120 députés élus, qui sera le plus à même de constituer une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant