Législatives dans le Doubs - Marine Le Pen : "L'artichaut se mange feuille à feuille..."

le
0
Marine Le Pen et Sophie Montel, la candidate FN aux législatives dans le Doubs.
Marine Le Pen et Sophie Montel, la candidate FN aux législatives dans le Doubs.

Marine Le Pen sort de sa Citroën noire aux vitres teintées et entraîne dans son sillage un essaim de journalistes. Il est 11 heures, ce vendredi 23 janvier. Direction l'usine Peugeot, coeur du pays de Montbéliard, fatigué par la crise, mais encore battant, avec ses 10 000 salariés. Emmitouflée dans son long manteau marron, perchée sur des bottines noires, la présidente du FN se poste devant les grilles. Au programme : une distribution de tracts en vue du premier tour de la législative partielle qui se déroulera le 1er février. La candidate FN Sophie Montel, qui partage avec Le Pen la blondeur en plus des idées, tente d'attirer son attention. "Marine, il y a des ouvriers qui veulent faire des photos avec toi !" Elle va venir, "Marine", mais avant elle tient une conférence de presse improvisée sur le bitume. "Si on veut rétablir l'ordre en France..." D'abord, ce scrutin organisé à mi-mandat, suite à la nomination au poste de commissaire européen de Pierre Moscovici, jusque-là député de la 4e circonscription du Doubs. "Nous sommes les challengers", affirme-t-elle, sachant en réalité que son parti a des chances d'envoyer à l'Assemblée un troisième député. Ses adversaires situent Sophie Montel autour de 35 % au premier tour, le second étant difficile à pronostiquer puisque treize candidats sont en lice. Derrière le sourire de Marine Le Pen se cache une certitude : le FN continue de gagner du terrain. "L'artichaut se mange feuille...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant