Législatives 2017 : Balkany renonce à se représenter dans les Hauts-de-Seine

le
2
Patrick Balkany renonce à briguer de nouveau son siège de député des Hauts-de-Seine.
Patrick Balkany renonce à briguer de nouveau son siège de député des Hauts-de-Seine.

L'investiture de Patrick Balkany pour les législatives de 2017 avait fait des remous, jusque dans les couloirs de la Rue de Vaugirard, le siège des Républicains. La faute à ses quatre mises en examen (fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale, corruption passive et déclaration mensongère de patrimoine). Finalement, il ne briguera pas une nouvelle fois son siège de député des Hauts-de-Seine. Le maire de Levallois-Perret, soumis au cumul des mandats, souhaite que son « apprentie », la conseillère municipale Agnès Pottier-Dumas, soit investie.

Sur le papier, la commission nationale d'investiture a respecté la règle en vigueur chez Les Républicains : les élus sortants doivent pouvoir être réinvestis. Personne, qu'il s'agisse des fillonistes, des juppéistes ou des lemairistes présents, n'a pourtant bronché quand Patrick Balkany a été reconduit. Le président du parti Nicolas Sarkozy a, lui, pris la défense de son ami de longue date en invoquant la présomption d'innocence pour justifier cette investiture.

« Mon mari n'a pris aucune décision pour le moment »

Les langues se sont déliées ce week-end. À la désapprobation de Bruno Le Maire a succédé la menace de François Fillon. En cas de victoire à la primaire, ce dernier s'est réservé la possibilité de réexaminer ces investitures en fonction de l'efficacité électorale et de « critères éthiques ».

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • am013 il y a 5 mois

    Il renonce ? Encore heureux mais ceux sont qui lui ont permis de l'envisager qui devraient partir

  • M4314275 il y a 5 mois

    Une grande figure de la politique française se retire.