Législative à Villeneuve-sur-Lot : participation en forte baisse

le
0
Législative à Villeneuve-sur-Lot : participation en forte baisse
Législative à Villeneuve-sur-Lot : participation en forte baisse

Qui occupera le siège du socialiste Jérôme Cahuzac à l'Assemblée nationale ? Les 75 000 électeurs de la troisième circonscription du Lot-et-Garonne, qui comprend Villeneuve-sur-Lot et ses alentours, avaient jusqu'à 18 heures ce dimanche pour départager les 17 candidats au premier tour. Les bureaux de vote ont ouvert à huit heures. Le taux de participation définitif pour la commune de Villeneuve-sur-Lot ce dimanche soir est de 43,34%, contre 57,73% en 2012.

Un scrutin important pour le PS puisqu'il intervient après trois défaites électorales successives récentes. Le week-end dernier, le PS a perdu deux circonscriptions des Français à l'étranger, au profit de l'UDI et l'UMP et, il y a trois mois dans l'Oise, la candidate du parti a été éliminée dès le premier tour, au profit d'une candidate du Front national. Un scénario que le parti de la majorité gouvernementale, qui a pour candidat le chef d'entreprise à la retraite Bernard Barral, 66 ans, redoute de voir se renouveler dimanche dans ce département où le parti frontiste est déjà bien implanté. «Il serait fou de croire que je suis confiant. Cela sera très serré», a d'ailleurs déclaré le candidat socialiste en allant voter à Penne d'Agenais, village médiéval à une dizaine de kilomètres de Villeneuve-sur-Lot. Jérôme Cahuzac a voté par procuration, il ne viendra donc pas sur place.

Pour sa part, le candidat UMP, Jean-Louis Costes, a voté à Fumel, ville dont il est le maire. Il a estimé qu'une législative anticipée «c'est toujours une alchimie complexe: soit les bulletins s'éparpillent vers des candidatures hurluberlues soit, au contraire, on votera massivement pour les partis traditionnels», sans vouloir risquer un pronostic. Les résultats sont attendus en fin de soirée, à partir de 22 heures.

Valls, Le Foll et Désir, venus soutenir le candidat PS

Lors du précédent scrutin, il y a un an, Etienne Bousquet-Cassagne, candidat FN dans la deuxième ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant