Legg Mason constate un ratrappage entre marchés d'actions émergents et marchés développés

le
0
(NEWSManagers.com) - Selon Claudio Brocado, gérant chez Batterymarch, filiale de Legg Mason, l'écart se resserre entre les marchés d' actions émergents et les marchés développés. En effet, à la faveur de la convergence du coût du capital, les entreprises des marchés émergents enregistrent une croissance bénéficiaire supérieure à celles de leurs homologues des pays développés. Selon le gérant, par conséquent, les valeurs émergentes verront leurs ratios cours/bénéfices augmenter et afficheront à terme une prime par rapport à leurs homologues des marchés développés tant au niveau de la valorisation des actifs que de celle des résultats. " La mondialisation gagnant progressivement tous les aspects de la vie de l' entreprise, le coût du capital tend également à s' uniformiser dans le monde. Par conséquent, les entreprises des pays émergents sont de plus en plus compétitives et bénéficient d' une capacité croissante de création de valeur" , précise Claudio Brocado.

Dans l' ensemble, il anticipe que les entreprises des marchés émergents devraient enregistrer une croissance bénéficiaire plus soutenue que celles des pays développés dans un avenir prévisible, ce qui en théorie devrait se traduire par une hausse des ratios cours/bénéfices. " Si nous ne tablons pas pour le moment sur une telle hausse - et encore moins sur une prime par rapport aux actions des marchés développés - un tel scénario est probable à plus long terme" , ajoute-t-il.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant