Legg Mason à Paris vise un milliard de dollars d'encours en 2014

le
0

(NEWSManagers.com) - Après avoir dépassé son budget pour l'exercice 2012-2013 à fin mars, le bureau parisien de Legg Mason, dirigé par Vincent Passa, a démarré le nouvel exercice sur les chapeaux de roue. Les actifs sous gestion pourraient atteindre la barre du milliard de dollars à l'horizon 2014, peut-être dans le courant du premier trimestre, a indiqué le 21 mai à Newsmanagers Vincent Passa, à l'occasion du séminaire annuel de Legg Mason à Londres.

Vincent Passa compte bien atteindre son objectif en poussant les feux notamment d'une stratégie obligataire de performance absolue gérée par Brandywine, une entité de Legg Mason spécialisée dans le fixed income. Brandywine, qui gère quelque 38 milliards de dollars, a lancé il y a environ un an une nouvelle version de cette stratégie qui autorise les paris négatifs sur les durations et les devises. Cette stratégie, qui représente un encours de l'ordre de 2 milliards de dollars (avec les mandats), est en cours d'enregistrement en France et dans d'autres pays européens.

Outre cette nouvelle offre qui devrait être disponible dans les prochaines semaines, Legg Mason compte aussi mettre en avant des stratégies complémentaires sur les actions américaines qui ont fait leur preuve et qui peuvent offrir des perspectives intéressantes dans un contexte de reprise de l'économie américaine.

C'est notamment le cas du fonds Clearbridge US Aggressive Growth, dont les actifs sous gestion s'élèvent à un peu plus de 700 millions de dollars, un fonds toutes capitalisations qui aura bientôt trente ans d'âge et qui ne retient que les sociétés susceptibles d'assurer une croissance durable à travers les cycles. Le fonds est actuellement sous-pondéré sur les technologies et surpondéré sur les biotechs.

Vincent Passa compte également sur deux autres fonds d'actions américaines, le Royce Small Cap Opportunities (plus de 600 millions de dollars d'encours) susceptible de très bien se comporter dans les phases de rebond, ainsi que le Legg Mason Capital Management Opportunity géré par Bill Miller. A côté des fonds d'actions américaines, Vincent Passa compte aussi sur un fonds de dette asiatique en devises locales de Western AM, susceptible d'offrir une performance de l'ordre de 8% à 9% avec une volatilité de 8%.

" Nous souhaitons proposer aux investisseurs français des produits adaptés à l'environnement et qui performent bien. C'est le cas des produits que nous mettons en avant et qui sont en outre complémentaires, " , souligne Vincent Passa.

Si les tendances actuelles se confirment, le bureau parisien, qui compte trois personnes et couvre non seulement la France mais aussi Monaco et le Benelux, pourrait aussi envisager de se renforcer...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant