Légère reprise de la croissance à 0,2 % au 3e trimestre

le
0

L'INSEE confirme une légère hausse du produit intérieur brut français – + 0,2 % au troisième trimestre – après le coup d'arrêt enregistré au printemps (- 0,1 %). Cette hausse modérée s'explique principalement par la faiblesse de la consommation, restée stable entre juillet et septembre, et par les mauvais chiffres du commerce extérieur, affecté par la hausse des importations (+ 2,5 %, après - 1,7 %). Cependant, la production totale de biens et services rebondit (+ 0,5 %, après - 0,2 %). Elle se redresse dans les services (+ 0,7 %, après - 0,1 %) et se stabilise dans les biens (0,0 %, après - 0,7 %). La production repart à la hausse dans la construction (+ 1 %, après - 0,3 %). L'acquis de croissance pour 2016, c'est à dire l'évolution du PIB si l'activité stagnait au quatrième trimestre, reste à 1,1 % au 30 septembre. Sur l'ensemble de l'année, la croissance ne devrait pas dépasser 1,3 %, un chiffre inférieur à la prévision initiale de l'INSEE (1,6 %), mais aussi au pronostic officiel du gouvernement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant