Légère reprise de la consommation d'électricité en 2015

le
1
HAUSSE DE 0,5% DE LA CONSOMMATION D'ÉLECTRICITÉ EN 2015
HAUSSE DE 0,5% DE LA CONSOMMATION D'ÉLECTRICITÉ EN 2015

PARIS (Reuters) - La consommation d'électricité en France a progressé de 0,5% en 2015 à 476,3 térawattheures (TWh) en données corrigées des aléas climatiques après trois années de stabilité, portée par des industries telles que l'automobile et la métallurgie, a annoncé mercredi RTE.

La consommation des petites et moyennes entreprises, des particuliers et des professionnels (+0,6%) a en outre retrouvé son niveau de 2013, a précisé dans un communiqué l'opérateur du réseau de transport d'électricité français.

La consommation brute a pour sa part progressé de 2,2%, avec une hausse de 2% en juillet en raison d'un épisode caniculaire et une baisse de 10% en décembre en raison de températures de 3°C au-dessus des normales de saisons.

L'année 2015 a aussi été marquée par la montée en puissance d'un modèle de production d'énergie plus durable.

"Avec un parc solaire et éolien ayant produit 25% d'énergie verte supplémentaire, et la fermeture d'un tiers des centrales de production fonctionnant au charbon, la transition énergétique poursuit son développement", a souligné la filiale d'EDF.

La production d'énergie éolienne a augmenté de 23% en 2015 grâce à un parc qui atteint désormais 10.312 mégawatts (+999 MW) et la production solaire a progressé de 25% avec un parc de 6.191 MW (+895 MW). Dans le même temps, les six dernières centrales de 250 MW fonctionnant au charbon ont fermé.

Avec un solde d'exportation de 61,7 TWh, la France demeure le premier pays exportateur d'électricité d'Europe.

Le président de RTE, François Brottes, s'est félicité lors d'une conférence de presse que l'ouverture du capital de la société soit envisagée dans le cadre de son futur projet d'entreprise, qu'elle prévoit de présenter en juin ou juillet, et non dans l'optique de faire de l'opérateur une "variable d'ajustement".

Il s'est également félicité que le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, évoque la possibilité d'une prise de participation de la Caisse des dépôts qui maintiendrait une détention de RTE à 100% publique conformément à la loi.

RTE a investi 1,402 milliard d'euros en 2015, une enveloppe supérieure de 28 millions à celle de 2014.

(Julien Ponthus, Bate Felix et Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • domsko il y a 10 mois

    Je croyais qu'il faille faire des économies d'élect.chez nous mais ailleurs qu'en France c'est pas grave.