Légère progression des marchés européens à l'ouverture

le
0
LÉGÈRE PROGRESSION DES MARCHÉS EUROPÉENS À L'OUVERTURE
LÉGÈRE PROGRESSION DES MARCHÉS EUROPÉENS À L'OUVERTURE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes progressent en début de séance jeudi, soutenues par le secteur automobile et par Deutsche Bank qui se reprend malgré un sévère avertissement sur ses résultats, considéré par certains intervenants comme un mal nécessaire.

À Paris, l'indice CAC 40 gagnait 15,38 points ou 0,33% à 4.682,72 points à 09h55, après avoir hésité entre hausse et baisse à l'ouverture. Le Dax à Francfort a lui aussi effacé ses pertes initiales et avançait de 0,22% mais à Londres, le FTSE abandonnait 0,04%, alourdi par le compartiment des matières premières.

Le SMI suisse, soutenu par ses valeurs pharmaceutiques, surperforme avec une hausse de 0,60%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,15% et le FTSEurofirst 300 gagne 0,13%, en route pour une cinquième séance consécutive de hausse.

Après son rebond des séances précédentes, l'indice des ressources de base retombe de 1,3%, plus forte baisse sectorielle devant le compartiment du pétrole (-0,9%).

Le compartiment de l'automobile (+1,5%) signe la plus forte hausse des indices sectoriels européens avec Fiat Chrysler, Daimler, PSA Peugeot Citroën et Renault qui gagnent plus de 2%. Volkswagen avance aussi de 2%, poursuivant sa remontée pour la quatrième séance consécutive.

Deutsche Bank, en repli de 2% en début de séance, est repassé dans le vert après 40 minutes d'échanges pour afficher un gain de 1%.

La première banque allemande a fait savoir mercredi soir qu'elle accuserait une perte de l'ordre de six milliards d'euros au troisième trimestre, sous le coup de dépréciations massives, et pourrait passer le dividende. Pour les analystes de Kepler Cheuvreux, la dépréciation importante prévue dans la banque d'investissement pourrait annoncer une réorganisation radicale et bienvenue de cette division, tandis que la mesure drastique sur le dividende éloigne le risque d'une augmentation de capital.

Les valeurs de la santé grimpent dans le sillage du secteur à Wall Street mercredi et après des annonces positives de plusieurs groupes pharmaceutiques sur de nouveaux produits en cours d'essai. Sanofi gagne 1,2% et les suisses Roche Holding et Novartis figurent aussi dans le top 10 du Stoxx 50.

Sur le marché des changes, le dollar cède du terrain face à l'euro et au yen dans l'attente du compte rendu de la réunion de politique monétaire de septembre de la Réserve fédérale, publié à 20h00.

La Banque centrale européenne pourrait elle aussi publier dans la journée les "minutes" de sa réunion de septembre, où les investisseurs chercheront des indications sur un éventuel nouvel assouplissement de sa politique.

Aucun suspense en revanche du côté de la Banque d'Angleterre, dont la réunion mensuelle de politique monétaire devrait se conclure à la mi-journée par un maintien des taux.

Du côté des matières premières, les cours du pétrole sont en hausse d'environ 1% avec le Brent qui se rapproche des 52 dollars le baril.

(Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant